Paul Machto

Psychanalyste - Psychiatre

Paris - France

Sa biographie
Né à Alger. En France depuis 1962. J'ai vécu mon adolescence à Bondy (93). Études de médecine à Cochin (Paris) -1968-1973- Interne des Hôpitaux Psychiatriques Région Parisienne . Co-fondateur du Syndicat de la Psychiatrie (1978), puis de l'Union Syndicale de la Psychiatrie (1986). Président de 1990 à 1993 de l'U.S.P.et de l'Association Pratiques de la Folie ( 1992-1993). Psychiatre des hôpitaux. Membre de la Fédération des Ateliers de Psychanalyse. Membre fondateur du Collectif des 39 contre la Nuit Sécuritaire. Chroniqueur à Libération : "Psychiatrie en flagrants délires" en 1978-1979. Psychiatre et Psychanalyste en Seine Saint Denis depuis 1979.  
Son blog
89 abonnés Le blog de Paul Machto
Ses éditions
1 / 4
Voir tous
  • Les malades mentaux, les fous, toujours les oubliés de l’Histoire ?

    Par
    Le rapport de l’historien Benjamin Stora à la demande du Président de la République sur « Les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie » a été publié le 20 janvier 2021. Si nombre de faits importants, des recommandations concrètes sont exposés, une question est oubliée : celle des malades mentaux français restés enfermés à l’HP de Blida après l’indépendance.
  • Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République: la nuit sécuritaire s’installe

    Par
    Attention Danger ! La nuit sécuritaire s’installe avec vos lois, vos mesures ! Nous emmenez - vous vers un crépuscule de la démocratie ? Une politique fondée sur la peur, les maltraitances et le déni ? Une politique fondée sur les violences, les mensonges, le mépris, ne provoque que défiances et révoltes. La France ne veut pas d’apprentis-sorciers de la guerre de tous contre tous !
  • Punis ? Mais de quoi ?

    Par
    De quoi sommes-nous punis ? Qu’avons-nous fait de mal ? Pour être réprimandé, menacé, verbalisé ? A partir d'une anecdote d'une interpellation banale finalement sans conséquence on perçoit combien l'équilibre démocratique est fragile, menacé et comment de glissement en glissement on aboutirait à un " état normal d'exception" selon l'expression de Giorgio Agamben, à la faveur de cette pandémie….
  • Chroniques du confit-né 2

    Par
    Le témoignage d'un ami réalisateur de documentaires, BdS, à propos d'un contrôle et d'une verbalisation abusive. Plus de 225000 procès verbaux ont été dressés par les forces de l'ordre pour non-respect des mesures du confinement depuis leur mise en oeuvre, a déclaré Christophe Castaner jeudi sur France 2...
  • Chroniques du confit-né 1

    Par
    Envie d'écrire, de transmettre mes témoignages et réflexions dans la période inédite que nous traversons. J'ai vu d'ailleurs que je ne suis pas le seul ... une littérature - si j'ose, c'est un peu prétentieux- une littérature de survie ?
Voir tous
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Les psychologues aux ordres!

    Par
    Depuis quelques mois, la santé mentale est devenue une préoccupation majeure des responsables politiques, enfin, pourrait-on dire. Mais seules des annonces paravent sont distillées. Dans le même temps, le contexte est utilisé pour poursuivre les impositions d’une mise au pas des professionnels du soin au nom d’une science érigée en vérité d’état. Aujourd'hui au tour des psychologues, demain... ?
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Psychiatrie: ensemble le 2 mai 2021!

    Par
    La pandémie vient rappeler que l’équilibre, le développement du sujet humain sont liés à son environnement social, culturel. Les soins nécessitent tact, parole, écoute pour accueillir la souffrance et la maladie. Pourtant la politique actuelle instaure des contraintes normatives, des dispositifs de contrôle aux dépens de la qualité des soins, de la liberté du choix des thérapeutiques adaptées.
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    «Fichiers de la nuit sécuritaire»

    Par
    Nos gouvernants si soucieux de la sécurité globale ont décidé d'inclure dans le fichier national des « personnes ayant des activités susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique et à la sureté de l’État », celles et ceux qui présenteraient une dangerosité particulière. Aussi pour cette nouvelle année le Collectif des 39 communique ces voeux et propositions à nos bien-aimés gouvernants.
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Les mots bleus, les maux des bleus...

    Par
    Mauvais conte de la folie ordinaire ! Petite folie insidieuse qui envahit mon psychisme, nos inconscients ? Sommes-nous tous en passe de l’être, de le devenir, fous ? Voici le récit de cette effraction tellement insérée dans notre vie quotidienne où s’étalent Covid 19, terrorisme, politique sécuritaire débridée. Ainsi s’intriquent histoire, politique, social et inconscient
  • Édition Contes de la folie ordinaire

    Une mère sur une grue !

    Par
    À Reims, une mère aura passé 18 heures sur une grue pour exiger la scolarisation de son fils. Cet événement révèle le scandale incessant qui dure depuis des années sur les carences gouvernementales successives, la comm' plutôt que l'engagement d'une politique sérieuse d'accueil et des soins pour ces enfants et de soutien efficace pour les familles.