Billet de blog 6 oct. 2020

En défense des biens communs: ouvrons le débat!

Dans mon livre « Prédations – Histoire des privatisations des biens publics », j’indique en conclusion que je ferai tout mon possible, à l’échelle de mes moyens, pour donner l’écho le plus large possible aux mobilisations citoyennes contre les privatisations ainsi qu’aux débats pour inventer un monde nouveau, celui des communs. C'est la raison d'être de cette nouvelle « édition participative ».

Laurent Mauduit
Journaliste, cofondateur de Mediapart
Journaliste à Mediapart

Dans mon livre Prédations – Histoire des privatisations des biens publics, paru début septembre aux Éditions La découverte, j’indique en conclusion que je ferai tout mon possible, à l’échelle de mes moyens, pour donner l’écho le plus large écho possible aux mobilisations citoyennes contre les privatisations ainsi qu’aux débats pour inventer un monde nouveau, celui des communs.

C’est la raison pour laquelle j’ai créé plusieurs espaces de discussion : ici, dans cette « édition participative » de Mediapart, ou encore sur cette page dédiée sur Facebook.

J’invite donc toutes celles et tous ceux qui le souhaitent à m’adresser des comptes rendus de mobilisations auxquelles ils ont participé contre tel ou tel projet de privatisation ou contre les multiples coups de boutoirs contre les services publics, ou des billets de blog présentant leur point de vue sur les mille aspects du débat que soulève cette perspective des communs.

Pour ma part, j’indique en conclusion de mon livre ce qui est le fond de ma conviction : s’il faut s’opposer aux privatisations et à la marchandisation généralisée dont notre monde fait l’objet, je ne pense pas que la propriété publique (en clair, la nationalisation,) soit la bonne alternative à la propriété privée. Je pense même que cette opposition Etat/marché sur laquelle le débat gauche/droite a longtemps vécu est un piège. Car dans un univers où le capitalisme financier est prédominant, l’État est lui-même aspiré dans les mêmes logiques ; et les groupes nationalisés se portent souvent aussi mal que les groupes privés. C’est la raison pour laquelle j’ai le sentiment qu’il faut se tourner vers un nouvel horizon, celui des communs, ce qui invite à rouvrir le vieux débat autour de la propriété mais aussi à ouvrir celui de la gouvernance démocratique de ces biens communs.

Mais je comprends naturellement que ma position se discute. Et puis, il y a tellement de questions à débattre. Comment refonder les services publics ? Comment faire pour qu’une éventuelle nationalisation ne se transforme pas, comme cela a toujours été le cas, en étatisation ? Comment refonder la Sécurité sociale, et interrompre la privatisation rampante dont elle est l’objet ? Il y a tellement de débats à engager que je ne peux pas les citer tous. J’espère juste que cette « édition participative » deviendra un lieu de confrontation et de réflexion.

On lira ci-dessous une première contribution celle que m’a adressée Raymond Avrillier, maire adjoint honoraire de Grenoble et militant anticorruption réputé, ainsi intitulée : « L'intérêt d'un retour à une vraie gestion publique du service public de l'eau ».

J’espère que ce texte de grande qualité donnera l’envie à d’autres de prendre à leur tour la plume. Pour échanger librement ; pour dessiner un autre avenir…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses