Hamburger au guacamole et ses petites gourmandises crues

Hier midi, à Montpellier, nous avons déjeuné dans un petit restau en plein centre ville, qui proposait des burgers végétariens. Petit troquet bien sympa, mais grosse déception malgré les frites maison : leur pain était au beurre et aux oeufs, si bien que je suis restée un peu sur ma faim d'un hamburger à mon goût.

Aussi, j'ai décidé ce midi de me faire plaisir, et de me jeter sur un burger bien croustillant et savoureux, de mon choix...

Pour un hamburger, il vous faudra :

- un pain fait maison ou bien acheté, mais sans huile de palme, sans beurre et sans oeufs. Ici c'est un pain que j'ai trouvé chez Sato de la marque Angélus, avec farines bio françaises et fait en France.

- un gros avocat bien mûr

- une cébette (petit oignon tendre et vert)

- un jus de citron

- du piment de Cayenne

- quelques tranches de tomates séchées à l'huile (ou bien des tomates fraîches, mais c'est pas la saison) 

- un steak de soja (ici c'est un steak protéines de soja réhydraté et cuit à la poêle) 

- de la mayonnaise vegan (ici une mayonnaise au riz achetée chez Fantastic Vegan)

- des tranches de radis noir, de la salade verte, une demi-betterave crue, quelques tranches de bulbe de fenouil cru

Faire tout d'abord le guacamole. Coupez les avocats en deux, retirer la chair et l'écraser à la fourchette dans un bol. Rajoutez les tomates coupées en lamelles ou en morceaux, le citron, la cébette coupée finement, le piment en poudre, le sel et le poivre. Écrasez bien le tout à la fourchette. Réservez. 

Coupez en tranches le radis noir, la betterave, le fenouil, préparez une petite sauce légère avec du tamari et de l'huile assez neutre (ici tournesol) Disposez dans l'assiette.

Faites légèrement chauffer le pain au grille-pain ou au four. 

Tartinez un côté de mayonnaise vegan, et dans l'autre morceau de pain, étalez une partie du guacamole. Si vous êtes gourmand, rajoutez le reste dans l'assiette. Disposez entre les deux pains votre steak vegé (il n'est pas indispensable) et posez à côté des crudités. 

J'avais prévu à mon assiette des frites de panisse, mais ce matin au marché, la dame avait déjà tout vendu... :-) 

Bon appétit. 

 Ps : je suis désolée de la qualité de la photo. Trop de soleil... 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.