Billet de blog 18 févr. 2013

Les premiers pas.

Ce premier article est dédié à mon amie Espoir, qui m'a offert en 2011 un livre qui est devenu presque ma bible. Je vous le conseille, si vous vous intéressez réellement à la cuisine végétarienne : "Ma cuisine végétarienne pour tous les jours" Garance Leureux. 

elisa13
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce premier article est dédié à mon amie Espoir, qui m'a offert en 2011 un livre qui est devenu presque ma bible. Je vous le conseille, si vous vous intéressez réellement à la cuisine végétarienne : "Ma cuisine végétarienne pour tous les jours" Garance Leureux. 

Cuisiner végétarien, ce n'est pas arrêter la viande et le poisson et manger les accompagnements. Non, c'est cuisiner à part entière, trouver les équilibres sur les goûts et les textures, et surtout, surtout se faire plaisir. Nous ne mangeons pas juste pour nous nourrir, mais nous aimons découvrir, mélanger, malaxer avec les mains, goûter voluptueusement une sauce épicée, rire avec les copains autour d'un bon plat fait maison, partager notre envie et nos recettes.

La cuisine végétarienne est une cuisine inventive, savoureuse et addictive.

Alors, ouvrez vos placards et frigo et regardez : si vous avez de la purée en sachet, des desserts lactés, des plats préparés, des soupes en boîte, c'est mal parti. En fait pour cuisiner végétarien, il faut acheter de quoi cuisiner vraiment végétarien.

Donc, le plus simple, c'est de suivre les quelques conseils que je vais vous donner. Tout d'abord, trouvez des bocaux, assez grands (type confiture maison) Je vous en conseille six au minimum. Ne les laissez jamais se vider.

  • Flocons d'avoine

  • blé concassé

  • quinoa

  • flocons azukis (haricots)

  • pois-chiches entiers ou en flocons

  • gomasio (sel et sésame)

  • noix diverses (cajou, amandes, noix)

Variez vos achats. N'achetez le surplus qu'une fois la recette en tête. Achetez vos produits dans les magasins bio. C'est souvent au poids, vous ne prenez que ce dont vous avez besoin.

Ayez toujours sous la main du lait végétal, des crèmes végétales.

Faites un tour au marché, sur le rayon des épices et faites vous plaisir. Cardamome, gingembre en poudre, curcuma, piment doux, poivre, graines de courge, sésame... Faites le plein. Vous verrez vous en aurez l'utilité.

Pour les ustensiles, il est nécessaire d'avoir :

  • une brosse dure pour brosser les légumes. Vous n'aurez pas forcément besoin de les éplucher.

  • Un cuit-vapeur (passoire métallique ou cuit-vapeur électrique)

Et profitez d'un vide-grenier ou des soldes pour acheter de jolies assiettes, vous n'en aurez que plus d'appétit...

A bientôt pour quelques recettes !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Entreprises
L’État a fait un cadeau insensé à Bolloré
L’État acquiert pour 31 millions d’euros les installations de l’oléoduc Donges-Metz qu’il devait récupérer gratuitement au terme de la concession octroyée au groupe Bolloré pendant vingt-sept ans. Pendant cette période, ce dernier s’est servi plus de 167 millions d’euros de dividendes.
par Laurent Mauduit
Journal — Extrême droite
Marine Le Pen et la presse : les coulisses d’une opération de séduction
La candidate du RN, qui présentait mercredi ses vœux à la presse, a radicalement changé de stratégie vis-à-vis des journalistes. Après des années de rapports houleux, Marine Le Pen tente de normaliser les relations, avec d’indéniables succès au regard de sa banalisation dans certains médias.
par Lucie Delaporte
Journal
Le logement menacé par la financiarisation
Un rapport commandé par le groupe écologiste au Parlement européen et publié jeudi dresse un tableau inquiétant de la financiarisation du logement sur le Vieux Continent. Avec, souvent, l’appui des pouvoirs publics.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss