Une famille "punie" pour crime de végétalisme de la maman

http://www.mlactu.fr/pov/joachim-10-mois-kidnappe-legalement/2013/10/21/1220237

Sa maman est diplômée de Sciences-Po, et végétalienne.

Son papa non.

L'enfant, nourri avec du lait infantile "normal" avait une croissance irrégulière, la maman, après avoir essayé quelque temps un lait végétal adapté aux nourrissons l'a conduit chez le médecin.
Et puis, brusquement, tout s'accélère en avril-mai 2013: l'enfant est retiré aux parents par les services sociaux.

Etait-il en danger dans sa famille? Très vraisemblablement non.

Mais après le décès en 2011 d'une enfant dont la famille était adepte d'un végétalisme dur (et sans doute mal compris), les acteurs de santé ont paniqué et ouvert un "parapluie", sans se poser les indispensables questions, notamment celle de savoir si leur conduite n'était pas bien pire que le "mal" supposé.

Beaucoup de gens pensent qu'il s'agit tout bonnement (dans un phénomène bien connu de "bouc émissaire) de "punir" une mère qui n'est pas "dans les clous" d'un comportement alimentaire majoritaire.
Car on ne sait bien, "les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux".
Les parents se battent depuis des mois pour retrouver la garde de l'enfant.
Jugement le 4 novembre.

Il y a une pétition ici (Change.org)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.