Marcuss
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Ecrire pour exister

Suivi par 68 abonnés

Billet de blog 19 sept. 2019

L'ivresse d'un quotidien

Je révise mes cours, j'écris mes fiches, une vie d'étudiant tout simplement. Mais voila, tout n'est pas si facile. Je vis aujourd’hui comme un «schizophrène» bien conscient de son état, articulant l'évasion du réel et la réalité objective. C'est cela l'alcoolisme.

Marcuss
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pourquoi commencer aujourd'hui ?

Quelle est la raison qui me pousse à te prendre ?

C'est toujours la même chose avec toi

Je résiste pourtant mais pas bien longtemps

J'essaie de penser à autre chose mais le vide revient.

Ce vide effroyable qui demande à se remplir

La solitude ne me fais pas peur, elle ne m'angoisse pas, elle me fait honte

Puis les secondes passent et deviennent de plus en plus longues

Quelle décision dois-je prendre ?

Résister à toi, à ton appel me donne des sueurs froides

Dans un silence absolu, sclérosé sur mon canapé à te regarder

Puis, par impulsivité incontrôlée, je te reprends comme hier ou comme avant hier je ne me souviens plus

Tout recommence ou plutôt continue, on appelle cela l’accoutumance

Ce produit va remplir ce néant en moi, ce rien qui m'angoisse

Je crois que l'être humain n'aime pas le vide, il cherche toujours à le combler

Pour certains c'est la nourriture, d'autres le sexe

Pour moi c'est une drogue légalisée, l'alcool

Alors plusieurs soirs par semaine, je me pose tranquillement chez moi

Dans ce là, cet ici où personne ne me voit

J'allume une bougie pour éclairer faiblement l'obscurité

Je lève un verre à la gloire d'un je ne sais quoi, d'un je ne sais pas, et dont je n'ai pas envie de savoir

On ne peut imaginer la honte d'un jeune homme engouffré dans des problèmes d'addiction

Ce stigmate que l'on porte, on cherche à le cacher

Alors on s’éloigne des autres, de ceux qui peuvent juger, en clair de tout le monde

Suis-je faible, fragile, responsable ?

Le jugement est tellement facile, et ce mal tellement incompris

Cioran disait « Certains ont des malheurs, d'autres des obsessions »

Par expérience, l'alcool anesthésie les premiers pour valoriser les secondes. Les secondes, c'est la bouteille, l'alcool, l'illusion

Une errance entre deux mondes, la réalité objective et la réalité fantasmée par la substance psychotrope

Ce que doit comprendre celui qui n'est pas initié, c'est ce lien insidieux qui unit les personnes alcoolo-dépendantes au produit

C'est une relation sentimentale, le produit devient une personne humaine, notre acolyte, notre conjointe idéalisée...

Ensemble on ne maîtrise plus rien

 On est libre, mais pourtant avec toi je ne le suis pas

Car je ressens ta nécessité même quand tu n'es pas la

Mais tous les deux on va mieux dans l’ici et le maintenant

« L’alcool est l’aspirine de l’âme » disait Louis Gauthier

Mais je sais que ce n'est qu'une fuite en avant de moi-même

L'alcoolisme, une maladie incurable ?

Non !

Je me bats chaque jour !

Il y a plus de défaites que de victoires, chaque jour est une bataille à mener

Je sais par W.C Fields que « plus d'hommes se sont noyés dans l'alcool que dans la mer »

Puis, submerger ses chagrins dans l'alcool ne fait guère avancer les choses

Ils savent bien nager à l'intérieur, pas vrai Yves Mirande ?

Prise de conscience oui, mais aussi de volonté !

Je suis alcoolo-dépendant comme on dit dans les institutions hospitalières 

 En revanche cela ne fait pas de moi une mauvaise personne, un sous-citoyen

Le chemin de la résilience est long, je le sais

Ce qui est dur est d'engager une démarche dynamique et positive, mais le plus dur est de la maintenir

Il y a des hauts et des bas, des avancées, des stagnations et des retours en arrières

Cependant, cette saloperie d’addiction, demain je la vaincrai

Le deuil de toi je ferai

  Témoignage recueilli le 01/02/18

Edition de témoignages « Ecrire pour exister »

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila pour un contrat minier géant
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)
Journal — International
Des millions volés à l’État ont financé un retrait de cash par le directeur financier de Kabila
L’entreprise congolaise Egal, qui a détourné 43 millions de dollars de fonds publics en 2013, en a reversé 3,3 millions sur un compte de la présidence de la République de RDC afin de compenser un retrait d’espèces effectué par le directeur financier du président Joseph Kabila.
par Yann Philippin
Journal — International
En Tunisie, la jeunesse déshéritée en attente des promesses de Kaïs Saïed
À Jebiniana, une localité du centre de la Tunisie historiquement à gauche, de nombreux jeunes attendent beaucoup du président depuis son coup de force du 25 juillet. Mais rien de bien tangible ne se concrétise.
par Lilia Blaise
Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG qui se consacre à documenter les crimes de la période soviétique. Et met ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud

La sélection du Club

Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine