Billet de blog 4 août 2019

Brazil: Mediapart joins Reporters Without Borders in support for The Intercept

Since June 9th, The Intercept Brasil, a website of investigative journalism based in Rio de Janeiro, has been the target of a fierce campaign of harassment and intimidation following its revelations about the corruption scandal dubbed ‘Operation Car Wash’. Mediapart and 28 other media and organisations for the defence of press freedom co-sign here their support for The Intercept and demand that the Brazilian authorities respect the principle of the protection of the secrecy of journalists’ sources, as guaranteed by Brazil’s constitution.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

International call for press freedom in Brazil amidst attacks against The Intercept journalists

The 29 press freedom and human rights organizations and media outlets named below strongly condemn the recent wave of attacks and threats against the investigative news website The Intercept Brasil. We call on the authorities to ensure respect for the constitutionally guaranteed right of journalists to protect the confidentiality of their sources.

The attacks began on June 9th after The Intercept Brasil published the first of a series of reports revealing apparent irregularities in the “Operation Car Wash” investigation, one of the most important corruption investigations in Brazilian history. To publish these revelations, which are based on documents provided by an anonymous source, The Intercept Brasil partnered with several Brazilian media outlets including the Folha de São Paulo newspaper and Veja magazine.

Since then, the staff of The Intercept Brasil and in particular, its founder Glenn Greenwald, have been subjected – especially on social networks – to countless insults, slurs and death threats accompanied by false information designed to undermine the credibility of its reporting. This harassment is symbolic and symptomatic of the difficulties encountered by all media workers who investigate sensitive stories in Brazil, where the journalists are often the targets of intimidation and persecution campaigns.

Regardless of their provenance, the attempts to undermine and attack the credibility of The Intercept Brasil and its partners are viewed by the signatories of this appeal as a grave threat to the freedom to inform. Not only are they designed to deflect the public’s attention from the content of the revelations but above all, they reinforce an increasingly hostile work environment for the media and especially for investigative journalism.

We remind the authorities that the Brazilian state has a duty to guarantee the protection of journalists and to investigate the serious threats received by the journalists at The Intercept Brasil and its partners.

Freedom of the press and information are pillars of democracy. They transcend political divisions and must be protected and guaranteed at all costs.

Signatories:

Agência Pública de Jornalismo Investigativo

Amnesty International Brazil

Article 19 Brasil

Asociación de la Prensa de Madrid (APM)

Associação Brasileira de Imprensa (ABI)

Associação Brasileira de Jornalismo Investigativo (Abraji)

Associação dos Correspondentes Estrangeiros (ACE) de São Paulo

Committee to Protect Journalists (CPJ)

Eldiario.es

Federação Nacional dos Jornalistas (FENAJ)

Federación de las Asociaciones de Periodistas de España (FAPE)

Freedom House

Freedom of the Press Foundation

Global Editors Network (GEN)

Human Rights Watch

IFEX

Index on Censorship

Instituto Vladimir Herzog

Interamerican Press Association (IAPA/SIP)

International Press Institute

Intervozes

Mediapart

Observatório da Imprensa

PEN International

PEN America

Reporters sans frontières (RSF)

The Guardian

Witness Brasil

WAN-IFRA

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Histoire
« J’ai pu apercevoir le docteur Asselah »
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi
Journal
En appel à Toulouse, des activistes handicapés plaident « l’état de nécessité »
Au cours d’une audience chargée de colère et d’émotion jeudi, les militants de l’association Handi-Social ont justifié leurs actions de blocage de la gare et de l’aéroport toulousains en 2018. Il y a un an, ces activistes avaient écopé de peines de prison avec sursis.
par Emmanuel Riondé
Journal — Amérique du Sud
En Équateur, victoire en demi-teinte pour les autochtones après 18 jours de lutte
Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement et les responsables autochtones, à l’issue d’une longue grève générale, pour réclamer de meilleures conditions de vie. Dans la capitale Quito, la « Casa de la Cultura » (Maison de la culture) a été un endroit clef du mouvement.
par Alice Campaignolle
Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix

La sélection du Club

Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX