Billet de blog 6 juin 2012

A statement of solidarity with the Greek Left

In a jointly-signed declaration ahead of parliamentary elections in Greece this month, French, American and Indian academics and thinkers, Etienne Balibar, Wendy Brown, Judith Butler and Gayatri Chakravorty Spivak lend their support to the Greek Radical Left coalition in opposing neo-liberal economic policies which, they argue, have “strengthened social and economic inequalities throughout Europe and extended forms of intra-European racism through discriminatory economic regulations and austerity measures”.

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

In a jointly-signed declaration ahead of parliamentary elections in Greece this month, French, American and Indian academics and thinkers, Etienne Balibar, Wendy Brown, Judith Butler and Gayatri Chakravorty Spivak lend their support to the Greek Radical Left coalition in opposing neo-liberal economic policies which, they argue, have “strengthened social and economic inequalities throughout Europe and extended forms of intra-European racism through discriminatory economic regulations and austerity measures”.

-------------------------

We write to express our support for the ideals embodied by the Greek Left in advance of the election of June 17th as they articulate the requirements for social and economic democracy under conditions of neo-liberalism.

We oppose those forms of international pressure currently brought to bear on the people of Greece to cede their popular sovereignty to a European Union that has, until now, reproduced and strengthened social and economic inequalities throughout Europe and extended forms of intra-European racism through discriminatory economic regulations and austerity measures.

We note that the Greek Left (Syriza and the Coalition of the Radical Left) have articulated the rights to work and to education, opposing those neo-liberal economic policies that increase precarity for growing numbers of  people, establishing unemployment as a norm, decimating social and health services along with public education, and destroying the very conditions of economic production.

We support the efforts of the people of Greece to wrest power from non-elected technocrats, and we oppose the reckless demonization of the current Left coalition as unacceptable ‘red-baiting’ and malicious propaganda. The accusation currently circulated in the European press that the Left threatens to take Greece out of the eurozone fails to see that the Left is struggling for a different Europe, one governed by and for the people, committed to the open political participation of all its inhabitants in creating equal conditions for work and for a liveable life.

Etienne Balibar
Wendy Brown 
Judith Butler
Gayatri Chakravorty Spivak 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Journal
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — États-Unis
L’auteur britannique Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie était hospitalisé vendredi après avoir été poignardé, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
« As Bestas » (2022) de Rodrigo Sorogoyen
Au-delà de l’histoire singulière qui se trouve ici livrée, le réalisateur espagnol permet une nouvelle fois de mesurer combien « perseverare » est, non pas « diabolicum », comme l’affirme le dicton, mais « humanissimum ». Et combien cette « persévérance » est grande, car digne de l’obstination des « bêtes », et élevant l’Homme au rang des Titans.
par Acanthe
Billet de blog
33e Festival de Fameck - Mounia Meddour, Présidente du jury et l'Algérie, pays invité
L’édition 2022 du Festival du Film Arabe de Fameck - Val de Fensch (qui se tiendra du 6 au 16 octobre) proposera sur onze jours une programmation de 30 films. La manifestation mettra à l’honneur l’Algérie comme pays invité. Le jury longs-métrages du festival sera présidé par la cinéaste Mounia Meddour.
par Festival du Film Arabe de Fameck
Billet d’édition
Entretien avec Leonardo Medel, réalisateur de « La Verónica »
Après une sélection au festival de Biarritz et au festival international du nouveau cinéma latino-américain de La Havane où il reçut le Prix FIPRESCI de la critique internationale, « La Verónica » sortira officiellement dans les salles en France à partir du 17 août 2022. L'opportunité de découvrir un cinéaste audacieux autour d'une critique sans concession des excès des influenceurs sur le Net.
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Les Crimes du futur » de David Cronenberg : faut-il digérer l'avenir ?
Voici mes réflexions sur le dernier film de David Cronenberg dont l'ambition anthropologique prend des allures introspectives. Le cinéaste rejoint ici la démarche de Friedrich Nietzsche qui confesse, dans sa "généalogie de la morale", une part de cécité : "Nous, chercheurs de la connaissance, nous sommes pour nous-mêmes des inconnus, pour la bonne raison que nous ne nous sommes jamais cherchés…"
par marianneacqua