Portfolio

Simone Veil au Panthéon

  1. Simone Veil au Panthéon

     

    Lorsque Virginia Woolf écrit A Room of One’s Own(Une Chambre à soi) en 1929, définissant les conditions nécessaires – lieu propice à l’écriture, indépendance financière – à l’élan créateur des femmes, Simone Jacob a deux ans. En 1975, politicienne déterminée, Simone Veil dépénalise l’avortement qui se pratiquait clandestinement en France.  Les femmes françaises n’auront plus à se déplacer à l’étranger, notamment en Grande-Bretagne où le désir de ne pas enfanter se monnaie selon un protocole qui dure 48 heures.

    Au retour d’un voyage à Londres, entre Southampton et Dunkerque, je croise une de ces femmes. Elle me raconte son histoire qui me bouleverse. La trentaine et déjà trois enfants. Incapable, mentalement, physiquement, d’en avoir un quatrième. Le mari n’est pas au courant. Il ne comprendrait pas. Sa tristesse est immense, son secret la terrifie. Je n’ose pas imaginer la suite de sa vie.

    Simone Veil a écrit une page de l’histoire des femmes en leur accordant le droit à la santé et à la liberté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.