mot de passe oublié
Soutien

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert

ABONNEZ-VOUS
Le Club de Mediapart mar. 9 févr. 2016 9/2/2016 Édition du matin

RFI: la riposte est dans le poste

206 postes sur un millier supprimés, six rédactions en langues étrangères fermées, sept semaines de grève à Radio France Internationale. Mais à partir d'aujourd'hui, mercredi 24 juin, une radio. «Ephémère» (12h à 19 h). «Autonome». Et même locale, car elle ne sera diffusée que sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris. Mais en dix-neuf langues, et par des employés, techniciens, journalistes grévistes. Cela s'appelle RFI Riposte.

206 postes sur un millier supprimés, six rédactions en langues étrangères fermées, sept semaines de grève à Radio France Internationale. Mais à partir d'aujourd'hui, mercredi 24 juin, une radio. «Ephémère» (12h à 19 h). «Autonome». Et même locale, car elle ne sera diffusée que sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris. Mais en dix-neuf langues, et par des employés, techniciens, journalistes grévistes. Cela s'appelle RFI Riposte.

 

En janvier, la direction a annoncé le plan social, brutal comme tous les plans. Un salarié sur 5, six mois après l'embauche comme numéro deux de la «voix de la France» de la compagne du ministre des affaires étrangères, au salaire, selon les syndicats, de 310.000 euros par an, comme le PDG, Alain de Pouzilhac, plus une part variable de quelque 70.000 euros en prime de résultat et de bonus à se partager. Pour comparaison, le précédent patron de la station, Antoine Schwarz était rémunéré 130.000 euros par an. La direction répondit alors que le périmètre n'était pas le même, puisque le binôme couvre également, désormais, la chaîne France 24, qui complète le dispositif d'«audiovisuel extérieur français».

 

En mai, commença alors une grève illimitée contre le plan social. Plan d'ailleurs suspendu par la Cour d’appel, qui a relevé le défaut d'information correcte du comité d’entreprise au moment du rapprochement avec France 24. Le CE a également saisit le tribunal de grande instance de Paris, qui l'a débouté la semaine passée pour vice de forme, mais doit réexaminer le dossier ce mercredi, à quelques centaines de mètres de la radio éphémère.

 

Là, des personnalités françaises et étrangères se relaieront au micro pour exprimer leur soutien aux salariés de RFI, et l'on promet que les personnes venues manifester leur solidarité envers «la radio mondiale» pourront également s'exprimer.

 

Le site Internet RFI Riposte diffusera également cette émission.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires
RFI est un des derniers espaces libres de contre pouvoir ( avec MdP, bien sûr ), nous offrant d'être sérieusement informés en écoutant et lisant un travail de si grande qualité, face à cette casse sociale et culturelle, cette propagande lobotomisante généralisée.

Soutenez Mediapart !

Soutien

Souscrivez à notre offre d'abonnement : 9€/mois + 1 film en VOD offert
ABONNEZ-VOUS

L'édition

suivi par 47 abonnés

Etats généraux de la presse, le off

À propos de l'édition

Mediapart ouvre le cahier de doléances des lecteurs sur l'information et l'avenir du journalisme. En marge des états généraux de la presse officiels — dont les participants ont été triés sur le volet

et les conclusions tirées avant toute discussion —, nous vous proposons en effet de prendre la parole. Parlez-nous de vos pratiques et de vos attentes en publiant, ci-dessous, vos contributions (appuyez sur «devenir rédacteur», à gauche de l'écran).

Nous vous proposons de reprendre la forme proposée par les états généraux — «Les recommandations en 1 ou 2 lignes chacune; les arguments en 1 ou 2 pages maximum» —, et d'indiquer le thème de votre contribution en choisissant vos mots clés (tags) dans la liste suivante:

Pluralisme (diversité des sources d'information, concentration)Usages (navigation, mode de consultation, zapping)Participation (interactivité, redéfinition du rapport journaliste-lecteur)Métier (perception et évolution du métier, formation, recrutement)Journalisme (logique de marque vs logique de contenu, hiérarchie de l'information, flux vs sélection, séparation information-commentaire)Pouvoirs (rapport aux pouvoirs, à la communication, responsabilité du journaliste et du lecteur-participant)Supports (rôle et avenir de l'écrit -- papier, web --, de l'audiovisuel, complémentarité des supports, disponibilité, distribution)Gratuité (pertinence et limites, modèle publicitaire, mode de financement alternatif)Journaliste: si vous êtes journaliste et que vous voulez témoigner de vos conditions de travail, merci de rajouter ce tag (pour permettre de trier vos contributions) et de signer vos textes en signalant votre qualité et votre mode d'expression habituel (papier, web, radio, photo, télévision).

 

 

 

 

mots-clés