Association de défense des droits fondamentaux

Les gens aisés partent en vacances et les autres se retrouvent sur Médiapart à s'inquiéter des atteintes au droit.Les déclarations d'intention et les pétitions, c'est bien.Il y en a déjà une dont personne ne sait pas à quoi elle sert, alors qu'elle est un succès.Les initiateurs de pétition seraient-ils en vacances ?Faire un nouvel appel sur la déchéance de la nationalité, pourquoi pas ? Mais à quoi bon s'il s'agit juste d'exposer son ego ?

Les gens aisés partent en vacances et les autres se retrouvent sur Médiapart à s'inquiéter des atteintes au droit.

Les déclarations d'intention et les pétitions, c'est bien.

Il y en a déjà une dont personne ne sait pas à quoi elle sert, alors qu'elle est un succès.

Les initiateurs de pétition seraient-ils en vacances ?

Faire un nouvel appel sur la déchéance de la nationalité, pourquoi pas ? Mais à quoi bon s'il s'agit juste d'exposer son ego ?

Aucun élu contacté à ce jour sur la violation des droits fondamentaux en France ne répond. Il paraît assez étonnant de les entendre dénoncer des tas de choses et s'abstenir de prendre des initiatives efficaces pour les corriger.

Le caractère discursif franco-français devient lassant.

Le dernier appel d'Olivier Duhamel est décevant dans le sens où il vient d'un éminent professeur de droit public ayant siégé dans les instiutions européennes. Il ne peut ignorer qu'il existe des voies de droit autrement plus efficaces qu'un appel sur internet.

Il faut donc prendre une initiative pour s'évader de l'inertie des édiles à discuter entre eux.

L'inertie des politiques français n'est pas un problème.

Elle légitime les initiatives individuelles pour la contourner. Les violations du droit portant atteinte à la démocratie justifient de se passer du politique quand il est déficient.

Qui serait d'accord pour créer une association de défense des droits fondamentaux dont l'objet serait d'exiger le respect des standards minima posés par le droit de l'Union européenne et le Conseil de l'Europe (que la France ne respecte pas) ?

Ceci n'est pas une pétition. Il suffit de me répondre par un message personnel.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.