Le capitalisme comme religion

Les crises sont des moments de vérité. Alors que le discours dominant est irrigué depuis des années par l'importance des "valeurs", la crise actuelle rétablit prosaïquement la première et seule valeur qui vaille quoi que ce soit sous le capitalisme: la valeur d'échange. Anatomie d'un culte religieux postmoderne.

Valeur d'échange

A ce sujet, Marx écrit dans Le Manifeste communiste (1848): "La bourgeoisie a joué dans l'histoire un rôle éminemment révolutionnaire. Partout où elle est parvenue à dominer, elle a détruit tout les conditions féodales, patriarcales, idylliques. Impitoyable, elle a déchiré les liens multicolores de la féodalité qui attachaient l'homme à son supérieur naturel, pour ne laisser subsister d'autre lien entre l'homme et l'homme que l'intérêt tout nu, l'inexorable "paiement comptant". Frissons sacrés et pieuses ferveurs, enthousiasme chevaleresque, mélancolie béotienne, elle a noyé tout cela dans l'eau glaciale du calcul égoïste. Elle a dissous la dignité de la personne dans la valeur d'échange, et aux innombrables franchises garanties et bien acquises, elle a substitué une liberté unique et sans vergogne: le libre-échange. En un mot, à la place de l'exploitation voilée par des illusions religieuses et politiques, elle a mis l'exploitation ouverte, éhontée, directe, dans toute sa sécheresse. La bourgeoisie a dépouillé de leur sainte auréole toutes les activités jusqu'alors vénérables et considérées avec un pieux respect. Elle échangé en salariés à ses gages le médecin, le juriste, le prêtre, le poète, l'homme de science."

Selon Marx, la civilisation moderne a donc été marquée un processus de désenchantement sur la longue durée des XIXe et XXe siècles, avec la "valeur d'échange" et "l'eau glaciale du calcul égoïste" comme grammaires d'action réelle.

Affiche promotionnelle de Peugeot, Paris, 1931. Source: www.gallica.bnf.fr Affiche promotionnelle de Peugeot, Paris, 1931. Source: www.gallica.bnf.fr

Le passage de Marx ci-dessus insiste avant tout sur l'aspect profanateur de la modernité capitaliste à l'égard du monde féodal dont elle est issue. Dans ces lignes, tout semble indiquer que l'avènement du capitalisme est synonyme de rapports sociaux de domination qui seraient transparents, assumés comme tels des dominants à l'égard des dominés, puisque l'exploitation y est "ouverte, éhontée, directe", sans voile; les rapports des uns avec les autres strictement basés sur "l'intérêt tout nu".

Or, "l'eau glaciale du calcul égoïste" devenue la façon de penser et d'agir "naturelle" des pays capitalistes s'est révélée être une nouvelle religion, marchant de pair avec un culte de tout ce qui est progressivement devenu central dans la vie quotidienne moderne: le culte du travail, le culte de l'argent, le culte de l'image, le culte du marché. C'est Walter Benjamin qui est l'auteur de cette métaphore du "capitalisme comme religion" dans ses notes datant de 1921. Mais, il n'est pas nécessaire pour l'instant d'aller aussi loin.

La crise de civilisation déclenchée par la pandémie du Covid-19 que l'arrêt de la production, l'arrêt du travail, la mise en suspens des échanges, des mobilités et des transactions sont une violation d'un principe sacré que tous les dominants, sans exception, défendent avec acharnement: le mode de production capitaliste. Envisager le capitalisme comme religion permet en ce sens de mettre en évidence le socle anthropologique qu'est la valeur d'échange dans nos vies.

Usine de fabrication de verre. Photographie de presse de l'Agence Meurisse, Paris, 1929. Source: www.gallica.bnf.fr Usine de fabrication de verre. Photographie de presse de l'Agence Meurisse, Paris, 1929. Source: www.gallica.bnf.fr

Ci-dessous se trouve un échantillon de citations qui en administrent, à mes yeux, la preuve.

Tout se passe comme si l'économie capitaliste était devenue une puissance étrangère aux êtres humains, au-dessus d'eux, s'imposant à eux et en position de les commander. Ce processus d'autonomisation du champ économique, spécifique au capitalisme, est décrit dans un autre extrait de l’œuvre marxienne, les Manuscrits parisiens de 1844. Marx y écrit: "L'argent, qui a l'apparence d'un moyen, est la puissance vraie et le but unique. (...) L'aliénation n'apparaît pas seulement dans le fait que mon moyen d'existence est celui d'autrui, que ce qui est mon désir est en la possession inaccessible d'un autre, mais également dans le fait que toute chose est elle-même autre qu'elle-même, que mon activités est autre, enfin - et ceci vaut aussi pour le capitaliste -que c'est la puissance inhumaine qui règne universellement."

Gouvernement

"Seuls les salariés identifiés comme cas contact à haut risque par l'agence régionale de santé (ARS) peuvent bénéficier d'un arrêt de travail pendant la période d'isolement recommandé." Services de Muriel Pénicaud, l'Humanité, 13-14-15 mars.

"Tout simplement éviter au maximum de se rassembler, limiter les rencontres amicales et familiales, n'utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si la présence physique  est indispensable, ne sortir de chez soi que pour faire ses courses essentielles, faire un peu d'exercice ou voter." Édouard Philippe, le samedi 14 mars, l'Humanité, 16 mars.

"Notre objectif, c'est que le tissu économique puisse surmonter cette crise. (...) Il faut pouvoir conserver les entreprises pour repartir ensuite. Nous changeons les règles, nous fournissons un appui massif aux entreprises, mais aussi aux salariés. 45 milliards d'euros d'accompagnement sont prévus, c'est un effort de l'Etat et des régions. (...) la grammaire qui prévalait en temps calme n'est plus justifiée. Il faut préserver les capacités de notre économie. Je le dis clairement, notre objectif, c'est de surmonter cette crise, quoi qu'il en coûte." Edouard Philippe, interview au JT de France 2. L'Humanité, 19 mars.

"Quand un syndicat patronal dit aux entreprises "arrêtez d'aller bosser", ça, c'est du défaitisme. On a besoin de tout le monde sur le pont, bien sûr avec des précautions." Muriel Pénicaud "scandalisée" suite aux consignes de la Capeb d'arrêter le travail. L'Humanité, 20-21-22 mars.

"Les Français ont besoin de produits alimentaires, d'Internet, de produits de nettoyage, d'électricité, de transport. Il n'y a pas de métier inutile à la nation. Les auxiliaires de vie, les éboueurs contribuent à l'action de la nation et au soutien de nos soignants." Muriel Pénicaud à l'Assemblée nationale jeudi 19 mars. L'Humanité, 20-21-22 mars.

"Loin de répondre aux inquiétudes, Emmanuel Macron a, comme sa ministre, exhorté, jeudi, les salariés à poursuivre leur activité "dans le respect de la sécurité sanitaire", malgré les risques. Lors d'une visioconférence avec le premier ministre, Édouard Philippe, et plusieurs ministres, le chef de l’État en a lui aussi appelé à "la responsabilité "civique" des entreprises pour poursuivre leur activité lorsque cela est possible." Il a également insisté sur "l'importance pour les salariés des entreprises qui se sont mis en conformité avec les règles sanitaires d'aller travailler sur les sites de production."" L'Humanité, 20-21-22 mars.

"Ces pressions [d'Amazon sur ses salariés pour continuer le travail] sont inacceptables et nous le ferons savoir à Amazon." Bruno Le Maire sur France Inter, jeudi 19 mars. L'Humanité, 20-21-22 mars.

"Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas... Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l'agriculture française." Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture. L'Humanité, 25 mars.

"Quand il n'y a pas de danger, on peut travailler. Si on sait protéger, on peut y aller." Muriel Pénicaud, l'Humanité, 24 mars.

 Travailleurs

"On compte sur vous pour venir au travail." Message de l'agence intérim envoyé à des employés de la conserverie de poissons de Douarnenez le 19 mars. L'Humanité, 20-21-22 mars.

"[Les travailleurs] font grève pour rappeler que personne ne peut être utilisé comme de la viande d'abattage. Ces jours-ci, les médecins et infirmiers nous disent d'être à la maison pour que la situation ne s'aggrave pas." Louis Scarpa, secrétaire des métallurgistes de la Fiom-CGIL, Padoue, Italie. L'Humanité, 16 mars.

"Pendant des jours, le seul principe était de pousser le plus longtemps la production. Ce qui revient à faire passer les profits de quelques uns avant la santé du reste de la société. C'est d'autant plus irresponsable que la promiscuité est réelle dans les usines, où des milliers de salariés travaillent les uns sur les autres, se changent dans les mêmes vestiaires, etc." Jean-Pierre Mercier, délégué central CGT de PSA. L'Humanité, 17 mars.

"Franck Théry [syndicaliste CGT, Toyota, Valenciennes] gardera longtemps en mémoire les propos tenus lors du conseil économique et social (CSE) extraordinaire, qui a débuté à 7h30. D'après lui, la direction a calculé que faire intervenir les ouvriers opérateurs après l'un après l'autre ferait baisser la cadence de production de 27 à 18 véhicules par heure, ce qu'elle a refusé." L'Humanité, 17 mars.

Néolibéraux

"Il n'est pas possible d'éviter que tout le monde attrape le virus. Et ce n'est pas non plus souhaitable, car il faut que la population acquière une certaine immunité." Patrick Vallence, ex-cadre de GSK, conseiller de Boris Johnson, premier ministre du Royaume-Uni. L'Humanité, 16 mars.

"La réalité est qu'une grande partie de la population néerlandaise sera infectée par le coronavirus, c'est ce que les experts nous disent." Mark Rutte, dirigeant de la droite néerlandaise. L'Humanité, 18 mars.

"Il faut retourner au travail, beaucoup plus tôt que les gens ne le pensent." Donald Trump sur Fox News. L'Humanité, 26 mars.

Sujets

Si l'on suit les métamorphoses du capitalisme contemporain mises en évidence par Michael Hardt et Toni Negri dans Empire (2000), force est de constater que notre propre subjectivité est devenue un terrain de jeu du capital en quête de valorisation. Toutes les publications récentes sur l'économie de l'attention en apportent également des preuves. N'ayant plus d'extérieur à coloniser par voie de l'impérialisme classique, le capital, soutiennent Hardt et Negri, adopte un mode d'expansion intensif qui se substitue à l'expansion en direction des périphéries et des marges. Les panneaux publicitaires scrutant nos regards, les "likes" de Facebook ou encore la valorisation du big data par Google illustrent comment "l'accumulation postmoderne repose sur la subsomption réelle du terrain capitaliste lui-même" (Hardt et Negri, Empire, Exils/10-18, 2000, p. 332-333). La religion de la valeur d'échange s'impose donc aujourd'hui jusque dans les interstices de la subjectivité individuelle, prolongeant son emprise qui date de la modernité capitaliste.

Mais les sujets du capitalisme sont hybrides. D'une part, ils sont assujettis et apathiques. D'autre part, ils sont agissants et autonomes. C'est de cette autonomie irréductible que s'ouvrent, aujourd'hui comme hier, des possibles pour l'émancipation.

____________________________________

Les extraits du Manifeste communiste et des Manuscrits parisiens de Marx cités ci-dessus sont tirés de Marx, Philosophie, édition établie par Maximilien Rubel, Paris, Galimard, p. 171-172 et 401-402.


 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.