Billet de blog 10 janv. 2011

Chronique de l'exil en Calaisis

La Marmite aux idées est l'un des groupes de soutien aux migrants à Calais. Elle est à l'initiative, entre autres, du Jungle tour en juillet 2010. Neuf étapes à bicyclette à travers la région Nord – Pas-de-Calais de camps de migrants en squats.

Fini de rire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La Marmite aux idées est l'un des groupes de soutien aux migrants à Calais. Elle est à l'initiative, entre autres, du Jungle tour en juillet 2010. Neuf étapes à bicyclette à travers la région Nord – Pas-de-Calais de camps de migrants en squats.

Nous présentons ici leur brochure décrivant l'état des droits des exilés qui hantent le Calaisis.

Martine et Jean-Claude Vernier

ÉTAT DE DROIT DROITS DES PERSONNES CALAIS Les exilés quittent leur pays pour un ensemble complexe de raisons. Ils ont souvent l'information selon laquelle demander l'asile pourrait être pour eux un moyen de rester légalement en Europe. Mais le lien entre la demande d'asile et leur parcours personne est souvent bien lien d'être clair, et la représentation du réfugié quittant son pays en toute conscience en raison de son opposition au régime fausse trop souvent notre regard sur les motivations des personnes arrivant en Europe en quête d'une vie meilleure. On peut ainsi se trouver en toute incompréhension devant une personne en danger et persécuté dans son pays d'origine – celui-ci étant en guerre depuis des décennies, situation rien que normale – et venant en Europe pour subvenir aux besoins de sa famille – justiciable du statut de réfugié, mais venu pour une autre motivation.

C'est dire le décalage entre nos représentations et celles des exilés qui arrivent en Europe en demande d'un accueil. Le pays par lequel ils entrent en Europe leur fait mauvais accueil, mais leur prend leurs empreintes digitales. Les suivants, au prétexte de ces empreintes, refusent des les accueillir. Commence alors une errance à travers l'Europe faite de boulots au noir dans des conditions proches de l'esclavage, de renvoi de pays en pays, de tentatives de faire sa vie quelque part emportées comme un fétu par le vent.

Calais est une étape de cette errance, dans la tentative de trouver plus loin ce qui a été refusé jusqu'à présent, tentative parfois aussi de rester, de trouver un droit à rester, se heurtant au déni, déni du droit d'asile, déni du droit des mineurs à une protection, déni des droits élémentaires de la personne humaine.

Lire la suite...

Ce document est complété par une Chronologie de la pression policière du 23 juillet 2009 au 16 mai 2010.

Pour mieux comprendre les faits, il faut avoir à l'esprit que des arrestations sur les lieux de vie des migrants, jungles ou squats, signifient l'arrivée d'un effectif plus ou moins important de policiers, un contrôle d'identité plus ou moins agressif, éventuellement poursuite si des migrants s'enfuient. Nous n'avons pas rapporté ici les contrôles d'identité dans les lieux de vie sans arrestation. Ni des faits comme passer plusieurs fois de manière ostentatoire devant un lieu de vie, braquer les phares du véhicule ou des lampes torches sur les abris, sans intervenir, parfois plusieurs fois de plus.

Les dates non documentées ne signifient pas l'absence d'interventions policières, mais l'absence de documentation, ou l'imprécision de celle-ci.

Lire la suite...

Réalisé par La Marmite aux Idées

81, boulevard Jacquard,

62100 CALAIS

lamarmiteauxidees@orange.fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — International
L’apartheid, révélateur de l’impunité d’Israël
Le débat sur l’existence ou non d’un système d’apartheid en Israël et dans les territoires palestiniens occupés est dépassé. L’apartheid israélien est un fait. Comme le confirme l’escalade des frappes et des représailles autour de la bande de Gaza, il est urgent désormais de mettre un terme à l’impunité d’Israël et de contraindre son gouvernement à reprendre les négociations.
par René Backmann
Journal — Proche-Orient
Au moins trente et un morts à Gaza depuis le début de l’offensive israélienne
Parmi les victimes des frappes visant la bande de Gaza figurent une enfant de 5 ans et des dirigeants du groupe armé palestinien Djihad islamique. L’armée israélienne parle d’une « attaque préventive ».
par La rédaction de Mediapart (avec AFP)
Journal
Au Pérou, l’union du président de gauche et de la droite déclenche une déferlante conservatrice
Sur fond de crise politique profonde, les femmes, les enfants et les personnes LGBT du Pérou voient leurs droits reculer, sacrifiés sur l’autel des alliances nécessaires à l’entretien d’un semblant de stabilité institutionnelle. Les féministes sont vent debout.
par Sarah Benichou

La sélection du Club

Billet de blog
Réponse au billet de Pierre Daum sur l’exposition Abd el-Kader au Mucem à Marseille
Au Mucem jusqu’au 22 août une exposition porte sur l’émir Abd el-Kader. Le journaliste Pierre Daum lui a reproché sur son blog personnel hébergé par Mediapart de donner « une vision coloniale de l’Émir ». Un membre du Mrap qui milite pour la création d'un Musée national du colonialisme lui répond. Une exposition itinérante diffusée par le site histoirecoloniale.net et l’association Ancrages complète et prolonge celle du Mucem.
par Histoire coloniale et postcoloniale
Billet de blog
A la beauté ou la cupidité des profiteurs de crise
Alors que le débat sur l'inflation et les profiteurs de la crise fait rage et que nous assistons au grand retour de l'orthodoxie monétaire néolibérale, qui en appelle plus que jamais à la rigueur salariale et budgétaire, relire les tableaux d'Otto Dix dans le contexte de l'Allemagne années 20 invite à certains rapprochements idéologiques entre la période de Weimar et la crise en Europe aujourd'hui.
par jean noviel
Billet de blog
Deux expos qui refusent d'explorer les réels possibles d'une histoire judéo-arabe
[REDIFFUSION] De l’automne 2021 à l’été 2022, deux expositions se sont succédées : « Juifs d’Orient » à l’Institut du Monde Arabe et « Juifs et Musulmans – de la France coloniale à nos jours » au Musée de l’Histoire de l’Immigration. Alors que la deuxième est sur le point de se terminer, prenons le temps de revenir sur ces deux propositions nous ont particulièrement mises mal à l'aise.
par Judith Abensour et Sadia Agsous
Billet de blog
Michael Rakowitz, le musée comme lieu de réparation
À Metz, Michael Rakowitz interroge le rôle du musée afin de mettre en place des dynamiques de réparation et de responsabilisation face aux pillages et destructions. Pour sa première exposition personnelle en France, l’artiste irako-américain présente un ensemble de pièces issues de la série « The invisible enemy should not exist » commencée en 2007, l’œuvre d’une vie.
par guillaume lasserre