Il y a 70 ans, l'Affiche rouge....

Il y a 70 ans tout juste, était placardée l'Affiche rouge sur les murs de la capitale et de quelques autres grandes villes de France. Elle dénonçait comme "criminels" 23 membres des FTP-MOI, c'est-à-dire la "main d'œuvre" étrangère des Francs-Tireurs et Partisans venue prêter main forte à la Résistance.

affiche-rouge affiche-rouge
Il y a 70 ans tout juste, était placardée l'Affiche rouge sur les murs de la capitale et de quelques autres grandes villes de France. Elle dénonçait comme "criminels" 23 membres des FTP-MOI, c'est-à-dire la "main d'œuvre" étrangère des Francs-Tireurs et Partisans venue prêter main forte à la Résistance.

Cette affiche, assortie de distributions de tracts, a vu le jour au moment du procès vite bouclé de cette "armée de l'ombre" dans le but de servir la propagande nazie et stigmatiser l'origine étrangère de la plupart des membres de ce groupe, principalement des Arméniens et des Juifs d'Europe de l'Est. 

 

Ils venaient en effet d'un peu partout, certains étaient Arméniens, d'autres Juifs polonais, Espagnols, Italiens... A leur tête, Missak Manouchian, poète, communiste et Arménien. 

 

 

 « 23 étrangers, et nos frères pourtant », un des plus beau vers de Louis Aragon...

 

Le 21 février 1944, ils seront tous les 23 exécutés au Mont-Valérien. Le plus jeune avait 18 ans, le plus âgé 46.  Voici leurs noms:

 

Mémorial de  l'Affiche rouge © DR Mémorial de l'Affiche rouge © DR

L'Affiche Rouge - Léo Ferré ( Aragon) © GLxxvii

 

Ne les oublions pas

 

A noter, le très complet hors-série que L'Humanité consacre à cet anniversaire:

 http://www.humanite.fr/medias/70-ans-de-laffiche-rouge-le-nouveau-hors-serie-de-558794

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.