Le Guêpier, chapitre 13 : 8 novembre : fête des Geoffroy, Adéodat, Austremoine, ...

Chapitre 13 de l’épopée à suspense inspirée des méandres de l’« affaire » DoublO

 

 

 

 

Le guêpier1

 

 

Pas de noisettes pour les pigeons

(L’antimirage des chaumières)

 

 

Épopée2 à suspense
née de l’imagination de

Jean-Pierre Lamargot

 

1 « Endroit dangereux, situation complexe et délicate dont on arrive difficilement à sortir sans dommage. Synonymes : pétrin (familier), piège, souricière, traquenard. Donner, tomber dans un guêpier. »

« Ce n'est pas la peine de nous donner tant de mal pour tirer Albert du guêpier où il s'est fourré »  (François de Curel, La nouvelle idole, 1899, I, 1, p. 163), selon Le Trésor de la Langue Française informatisé (cf. http://atilf.atilf.fr/)

2 Long poème ou récit « de style élevé » où la légende se mêle à l'histoire pour « célébrer un héros ou un grand fait ». On pourrait sans doute à bon droit aussi bien parler de prétérition (« figure par laquelle on attire l'attention sur une chose en déclarant n'en pas parler »)

 

- 13 -

8 novembre : fête des Geoffroy, Adéodat, Austremoine, Castor, Geoffroi, Geoffroy, Gioffredo, Jaffrez, Jaufret, Jeffrey, Jeoffroy, Joffroy, Lancelot, Nicostrate, Willa, Willard, Willehad

 

Quelle gaillarde troupe1!

Viaduc avait réservé dans son restaurant favori la table ronde en vis-à-vis qu’il affectionnait, délicatement dissimulée qu’elle était aux regards (et aux oreilles) potentiellement indiscrets.

Par la même pudeur, nous ne révèlerons pas le menu des agapes de ces modernes lièvre et tortue : savoir quoi n’était pas l’affaire, ni de quel juge l’on convint !

 

Rien ne servait de courir, puisque chacun connaissait les enjeux ; pourtant Viaduc partit à point :

- Je n’ai nul doute que vous allez me confirmer que les trois millions de parts ont été souscrites…

- Trois millions quatre-vingt dix-neuf mille trois cent quatre-vingt quinze, pour être précis

- Donc pour un total de 474 millions d’euros ; nous en placerons 356 au taux sans risque, tandis que 118 autres suivront le chemin sur lequel 113 les ont précédé.

Sans oublier les neuf millions et demi qui nous sont définitivement acquis au titre des commissions de souscription.

Dé-fi-ni-ti-ve-ment ! » 

Viaduc avait délivré l’exercice d’un trait2, en élève appliqué et méticuleux (tout en le complétant mentalement : cent-dix huit plus cent douze égale deux cent trente ; quatre et demi plus neuf et demi égale quatorze. Ce sont plus de deux cent quarante quatre millions d’euros dont se sont enrichis les actifs de Squirrel, en cinq mois tout juste.

 « J’aurai connu dans ma carrière des années plus sombres que celle là », se disait-il !

Plus en appétit que jamais (on le serait à moins…), Viaduc, tout en massacrant sa côte de bœuf3 saignante à souhait, faisait déjà tourner en accéléré la pendule :

- « Duplex 2 a-t-il une descendance en préparation ?

- Plus qu’« en préparation » ; en cours de démoulage, si vous m’autorisez à user de ces termes de confiseur4 ! »

Prochain épisode : Chapitre 14 – Tagada, tagada, tagada, voilà les Duplex

 

1 Déjà, un doublement avait été atteint et même largement dépassé : aux cinq saints célébrés le 8 juillet en succédaient dix-sept, le 8 novembre (3,4 fois plus ; 340 % !...). Aurait-on pu rêver d’un plus heureux présage ?

2 Ou même « d’une traite»  si vous craignez d’être en manque de l’ambiance bancaire.  

3 « Vous avez noté qu'on dit un steak de bœuf, une côte de bœuf, un rôti de bœuf ... Mais dès que le bestiau semble suspect, c'est la vache qui devient folle ! », Guy Bedos  

4 A ce tarif là, Viaduc aurait été disposé à en autoriser bien davantage !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.