Billet de blog 16 avr. 2022

L’heure du choix du vaccin électoral est venu !

Heureux celui qui peut aisément départager les deux candidats à l’élection présidentielle. D’un côté, Macron, le néolibéral, ami de la finance et des profits. De l’autre, Marine Le Pen, droite extrême, xénophobe, c’est-à-dire, hostile à ce qui est étranger, plus précisément à l’égard de groupe de personne ou l’individu est considéré comme étranger à son propre groupe.

Denis Garnier
Conseiller social - Polémiste, auteur, blogueur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lorsque je lis cette description sommaire de ce qu’est la droite extrême, je ne peux m’empêcher de mettre en parallèle les mesures ségrégatives de la crise de la COVID-19 organisées par le président Macron et son Conseil de défense ! L’étranger, entendez, le non-vacciné, considéré comme étranger au groupe des vaccinés, est considéré comme un pestiféré qu’il faut emmerder, traquer, exclure de certains lieux et activités, sur lequel les contraintes exercées sont telles qu’il ne serait plus un citoyen ! C’est le concept pratiqué par Emmanuel Macron ces deux dernières années. Ne lui en déplaise, c’est un concept d’extrême droite, renforcé en cela par les violences policières qui viennent semer la peur dans les manifestations pacifiques. Mais l’impardonnable qui m’écartent à jamais de ce partisan de la radicalité extrême, c’est la suspension des soignants non-vaccinés, privé d’emploi, d’indemnité chômage et du droit de travailler ailleurs. Une mesure qui va à l’encontre de tous les traités internationaux du travail signés par la France ! C’est un doigt mis dans un engrenage que les Français on peine à mesurer et qui va nous conduire progressivement vers un régime à la chinoise. (1)

Quand sera-t-il demain si Macron confirme sa volonté d’imposer la vaccination obligatoire pour tout le monde quels que soient l’âge et l’état de santé des personnes ? Même l’Autriche, pays mené par un parti nationaliste, abandonne son projet de vaccination obligatoire pour préserver les droits fondamentaux !

Seuls, le Vatican (!), le Tadjikistan, pays autoritaire et corrompu, le Turkménistan pays totalitaire, astreignent la vaccination à toute la population ! Va-t-il exiger le licenciement des opposants comme au Vatican ? Il l’a déjà fait pour les soignants et donc tout est possible !

Je suis un humaniste, c'est-à-dire que je place la personne humaine et son épanouissement au-dessus de toutes les autres valeurs. C’est pourquoi j’ai voté pour Jean-Luc Mélenchon, mais surtout pour le programme qu’il a construit avec l’Union populaire, « L’avenir en commun ». J’aurai pu tout aussi bien voter pour « les jours heureux » du Parti communiste, mais la partie environnement était bien timide. Quant aux Verts, la politique n’est pas qu’une affaire de nature, elle doit aussi placer l’homme au centre de tout.

Marine Le Pen pourra-t-elle faire pire ? Mais que peut-on attendre de Marine Le Pen ?

Toutes les civilisations se sont enrichies de la venue des étrangers et de leur culture. Si l’on ne veut parler que de l’Arabe, c’est une langue à laquelle le Français doit presque tout. (Jean Pruvost « Nos ancêtres les arabes » - Paru le 31 mai 2018)

Présentation : https://www.youtube.com/watch?v=mfibl2KDYNs

« La peste » de Camus devrait être relue pour comprendre les dangers de l’épidémie de la pensée qui peut conduire à la guerre.

Si Emmanuel Macron annonce ; Le retour de la retraite à 60 ans ; la fin de l’obligation vaccinale ; la réintégration de tous les soignants ; qu’il abandonne sa politique en faveur des seuls riches de ce pays, c’est-à-dire, qu’il impose à nouveau la fortune et les dividendes pour mieux répartir les richesses produites dans le pays par une augmentation significative des revenus du travail sans pilier les cotisations sociales ; s’il refuse de supprimer la redevance télé qui est la seule garantie pour la télévision publique de s’assurer d’une relative indépendance ; si…

S’il accepte une grande partie du programme de « l’avenir en commun », alors mon abstention pourrait basculer en sa faveur. À défaut, je ferai partie des abstentionnistes et qu’on ne vienne pas me faire la leçon du front républicain dont a bénéficié Emmanuel Macron en 2017 et dont il n’a tiré aucun enseignement républicain !

Je concentrerais toute mon énergie pour que mon député de l’Union populaire soutienne le programme de l’Avenir en commun, amendé par Yannick Jadot (EELV), Fabien Roussel (PC), Philippe Poutou (NPA).

C’est la volonté exprimée le 15 avril 2022 par courrier de la France Insoumise à ces trois Partis politiques. (ICI)

 _______________________________

(1) En 2020, l’historien et écrivain, Huval Yoari Harari était invité au Forum économique mondial, le fameux Forum de Davos. Lors de ses interventions, Huval Yoari Harari explique que le monde est à la croisée des chemins. Un grand danger se profile avec la course mondiale à l’intelligence artificielle qui devrait permettre, grâce à la collecte de données, à n’importe quelle institution, État ou entreprise, de pirater ou hacker une “personne humaine” -   Source TOUS HACKABLES ! Publié le 14 avril 2022 par Résistance verte

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Énergies
Pétrole, gaz : un rideau de fer s’abat sur le secteur de l’énergie
Depuis quatre mois, les fragiles équilibres d’un marché déjà tendu sont rompus. L’énergie est devenue un terrain d’affrontement entre les États-Unis et la Russie. En juin, pour la première fois de son histoire, l’Europe a plus importé de gaz américain que russe.
par Martine Orange
Journal — Moyen-Orient
Paris abandonne en Syrie trois orphelins de parents djihadistes
Depuis novembre 2019, trois enfants français sont placés dans un orphelinat de la capitale syrienne. Leurs parents, membres de l’État islamique, sont morts sur place. Après plusieurs mois d’enquête, nous avons réussi à retracer le parcours unique de ces orphelins.
par Céline Martelet
Journal — Asie
Inde : le sombre avenir des habitants de l’Assam après une mousson précoce
Des millions d’habitants de la vallée du Brahmapoutre ont été jetés sur les routes par des pluies torrentielles. Ils survivent dans des conditions catastrophiques. Au-delà de l’urgence, c’est l’habitabilité de cette région d’Asie du Sud qui est désormais mise en question.
par Côme Bastin
Journal — Parlement
Face au RN, gauche et droite se divisent sur la pertinence du « cordon sanitaire »
Désir de « rediabolisation » à gauche, volonté de « respecter le vote des Français » à droite… La rentrée parlementaire inédite place les forces politiques face à la délicate question de l’attitude à adopter face à l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Aucune retenue : l'accaparement de l'eau pour le « tout-ski »
J'ai dû franchir 6 barrages de police et subir trois fouilles de ma bagnole pour vous ramener cette scandaleuse histoire de privatisation de l'eau et d'artificialisation de la montagne pour le « tout-ski » en Haute Savoie.
par Partager c'est Sympa
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Apprendre à désobéir
Les derniers jours qui viennent de s’écouler sont venus me confirmer une intuition : il va falloir apprendre à désobéir sans complexe face à un système politique non seulement totalement à côté de la plaque face aux immenses enjeux de la préservation du vivant et du changement climatique, mais qui plus est de plus en plus complice des forces de l’argent et de la réaction.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement