Saint-Pierre-et-Miquelon déconfiné dès lundi 27 avril, mais !

C'est le confetti de la République à 4269 kms de Paris, mais à 15 heures de voyage minimum ! Saint-Pierre-et-Miquelon n'a connu qu'un seul cas de COVID-19, asymptomatique et non hospitalisé. Mais toute la population était confinée. A partir de ce jour,dimanche 26 avril, les habitants peuvent enfin retrouver leur liberté ! Mais,

Le décret vient de paraître ! « A Saint-Pierre-et-Miquelon, le représentant de l’État est habilité à prendre des mesures d’interdiction proportionnées à l’importance du risque de contamination en fonction des circonstances locales, notamment en les limitant à certaines parties du territoire. » Il vient d’en faire part au journal télévisé au soir du 25 avril !

sortie-confinement
C’est donc une bonne nouvelle pour tous les habitants, les entreprises et pour certains commerces. Les écoles rouvrent à la fin des vacances scolaires (4 mai chez nous), mais, pour les restaurants, les bars et les festivités, ce sera plus tard et certaines sont interdites !!! (?).

Nous avons peu de masque, peu de tests et pourtant nous ne connaissons aucun cas de Covid-19 dans l’archipel ! Le seul cas testé positif au COVID-19 c’était le 4 avril. La procédure, confirmée par le Préfet prévoit dans ce cas, un confinement strict de 20 jours qui ne peut être levé qu’après 2 tests négatifs espacés de 3 jours. Le premier test est revenu négatif et normalement, il n’y a plus de trace de virus dans l’archipel. (4 avril + 20 jours = 25 avril)

Le 10 avril, le Conseil scientifique, qui est d’une frilosité sans nom, (voir article ICI), admet qu’un déconfinement prudent peut-être organisé à Saint-Pierre-et-Miquelon. Ne voyant rien venir après l’avis du Conseil Scientifique, le vendredi 17 avril, les élus à l’unanimité – député, le sénateur, président de la Collectivité, les 2 maires, le futur maire de Saint-Pierre – adressent une demande à l’État, pour « un déconfinement anticipé et contrôlé » des habitants de Saint-Pierre et Miquelon. Il aura fallut 8 jours supplémentaires au gouvernement et à notre ministre pour réagir. C’est normal ! Toutes les décisions qu’il a pris depuis le début de la crise sont en décalage de 15 jours sur le reste du monde (masques, tests,etc.). LREM se disait fière d’être composée d’amateurs ! Là elle est en train de le prouver !

Donc, résumons-nous : il n’y a aucun cas dans l’archipel. Le virus ne circule pas et s’il avait circulé, au bout de 20 jours maximum il serait mort (durée de la contagiosité du virus retenue par les autorités locales). Tous les entrants dans l’archipel ont fait l’objet d’un test négatif. Tous ceux qui entrent sont soumis aux mêmes conditions. Nous pouvons donc affirmer que le COVID-19 n’est pas présent dans l’archipel, ce que le Préfet à confirmé au Journal télévisé !

Alors la sage décision de déconfinement des habitants de l’archipel a été enfin prise – tout en maintenant le confinement du territoire – et c’est bien ! Mais !

Mais il y a des logiques qui m’échappent. En l’absence totale de virus donc, les écoles vont rouvrir ! Dans quelles conditions ? Et la mairie ? Le travail doit reprendre lundi, c’est à dire que les crèches et garderies doivent être opérationnelles ? Mais est-ce que la mairie va pouvoir rouvrir lundi en prenant connaissance de la levée du confinement le samedi soir au journal télévisé ?

Suis-je impertinent lorsque je me demande pourquoi, dans ces conditions n’en est-il pas de même des bars et des restaurants ? Le virus serait-il en état d’hibernation sous les tables des restaurants et les comptoirs des bars en attendant le déconfinement ? J’ai même entendu dire d’un responsable d’école de métropole qu’il ne rouvrirait pas l’établissement tant qu’il ne serait pas désinfecté ! Mais tout le monde a pu lire que le virus ne pouvait survivre que quelques heures à l’air libre. Or les écoles sont fermées depuis plusieurs semaines. Alors ils vont désinfecter quoi ? Toute réflexion rationnelle serait impossible ?

Le débat est posé en métropole ! Pourquoi les écoles, les entreprises, le métro, et pas les bars et restaurants ? Les enfants serviraient-ils de tests sur la possible seconde vague du virus ? Ce sont les parents qui décideront ou pas d’envoyer leurs enfants à l’école ? Là-bas, chez-vous, en métropole, c’est du grand n’importe quoi !

.

A SPM : virus or not virus ?

A Saint-Pierre-et-Miquelon la situation est plus rassurante et apaisée mais l’amateurisme du gouvernement semble avoir franchit l’atlantique ! Le virus ne circule pas ! Nous avons cette chance ! Pardon, le Préfet, les élus et n’oublions pas la Cacima qui représente toutes les entreprises locales, ont pris les bonnes décisions au bon moment pour éviter que le virus n’entre dans le territoire. Le gouvernement ne s’en est pas mêlé, heureusement !

Selon le préfet,

Ces mesures de confinement de l’archipel vont se poursuivent pour nous protéger de l’extérieur jusqu’à fin juin ? je confirme c’est bien ! Mais après ? Le virus ne sera plus présent sur la planète ? Des tests sérologiques seront-ils opérationnels dans l’archipel pour éviter les quatorzaines ?  En l’état actuel de la présence de l’épidémie à l’extérieur de l’archipel c’est pour le moins prématuré d’affirmer cela ! C’est la même chose pour la position de 3 élus qui souhaitent que les vols directs avec Paris soient supprimés cet été ! ( les vols directs ne sont opérants que durant l'été pour seulement 100 passagers à la fois). Pour eux, il est impossible de maintenir le confinement du territoire tout en accueillant 100 personnes par semaines ! C’est compréhensible avec les données actuelles. Mais dans deux mois ? Avec le recul de la pandémie qui s'annonce, avec les tests sérologiques en cours de certifications (1), cette demande sera t-elle toujours justifiée ? Que ce soit le préfet ou les élus, il semblerait qu’un mois de délai supplémentaire soit nécessaire avant de prendre des décisions qui engagent l’été ! Mais de grâce que ceux qui ne vivent pas ici ne s’en mêlent pas ! Aux élus de l’archipel de s’affirmer !

Enfin! Les échanges entre les iles sont toujours suspendus jusqu’au 11 mai ! Pourquoi ? On attend des postillons de virus d’ici là ? Les fêtes de familles devront être évitées ! (Sans blague !) Les festivités d’été annulées ! Mais pour quelles raisons ? Ou le virus circule ou il ne circule pas ! C’est pas compliqué ça ! Si, comme le dit le préfet le virus ne circule pas, il n’y a aucune raison de faire comme s’il était là !

Alors pourquoi ne pas ouvrir les bars et les restaurants ? Et si le confinement se poursuit, pourront-ils rouvrir ? Ne seront-ils pas en faillite ? Si j’avais un bar ou un restaurant je serais fou de rage de subir tant d’incohérence ! Pourquoi ne pas reprendre les échanges avec Miquelon ? Pourquoi demander aux familles de limiter les fêtes ?

En l’absence totale de virus le déconfinement devrait être total, y compris pour les festivités de cet été qui n’invitent que les habitants de l’archipel !

__________

Je comprends les craintes et les inquiétudes de celles et de ceux qui sont d’une santé fragile et qui doivent redoubler de vigilance. Là ou le virus ne circule pas, il n’y a aucun risque ! Qui de bonne foi, peut soutenir le contraire ? Il est donc inutile d’aggraver l’état de santé des plus fragiles en ajoutant la peur au risque ! Les facteurs émotionnels, l’anxiété, la dépression ou les chocs (deuils…) peuvent affecter un organe ou un système physiologique. Alors plutôt que d’inquiéter la population et surtout les plus fragiles, il serait plus utile d’observer la réalité du territoire, qui n’est ni la métropole, ni le Canada, ni les États-Unis !

______________

 

(1) Tests sérologiques: Le 25 avril 2020 la France se demande si les tests sont valables alors qu’ils sont pratiqués en Allemagne depuis le mois de février !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.