Les pouvoirs publics se penchent enfin sur le stress et les suicides au travail

Le 12 mars, Patrick Légeron, médecin psychiatre, et Philippe Nasse, magistrat honoraire, remettaient à Xavier Bertrand un rapport . C'est la première fois que les pouvoirs publics semblent se préoccuper du problème.

 

Dans la foulée de la remise de ce rapport, le ministre a commandé une enquête pour déterminer l'importance du phénomène. Car en France, le stress au travail et les suicides liés au travail sont encore mal connues. Les statistiques manquent.

 

Seule certitude, ou presque : le travail coûte cher à l'économie française. Le Bureau international du travail (BIT) l'évaluerait à entre 3 et 4% du PIB, selon le ministère du Travail. Et un quart des arrêts de travail de 2 à 4 mois seraient dus à des «problèmes psychosociaux»

 

Le rapport sur la «détermination, la mesure et le suivi des risques psychosociaux au travail» est à lire ici. (pdf, 0 B)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.