Du jardin à la terrasse : confiture de courgettes

fleurs de courgette © elisa fleurs de courgette © elisa

 

Samedi matin.

Cueillette de courgettes dans le jardin en vue de faire de la confiture. Recette vivement conseillée à ceux qui se retrouvent envahis par ce légume, et ceux tentés par autre chose que des gratins et des beignets.

Minou, venu pour m'aider, ne m'a été d'aucun secours. Bien trop pris par la chasse aux cigales dans le poirier.

 

 

 

Minou sur le poirier Minou sur le poirier

Pour environ quatre pots de confiture de 375 grammes.

1 kg de petites courgettes

20 gr de gingembre frais

2 citrons non traités

2 clous de girofle

800 gr de sucre cristallisé (plus gélifiant si vous croyez nécessaire)

 

ingrédients © elisa ingrédients © elisa

 

Pour être à l'aise, sans avoir chaud, je travaille sur la table de la terrasse. Les cigales, dérangées par les chats sont silencieuses. Elles attendent la canicule et une plus téméraire que les autres, s'essaye au chant. Dans une bonne heure, dès que le soleil sera dans les arbres, elles vont toutes se déchaîner, place au concert.

 

J'ai lavé sous l'eau froide les courgettes, les ai séchées et coupé les extrémités, sans les peler. Je les détaille maintenant en petits dés.

 

 

J'épluche ensuite le gingembre, le râpe, et le renferme avec les deux clous de girofle,dans un linge de coton, hérité de mon arrière grand-mère, brodé à la main. C'est le seul linge dont la finesse équivaut à une mousseline.

Je râpe aussi les deux citrons, après les avoir soigneusement lavés, et j'en extrais le jus. Juste pour la senteur, j'ai rajouté une petite branche de lavande. C'est joli dans tout ce vert.

dés de courgettes © elisa dés de courgettes © elisa

 

Pour faire macérer, je mets le tout dans un grand saladier : courgettes, sucre, zeste de citron, jus, carré de coton au milieu, après avoir bien remué, couvert d'un film alimentaire.

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, préparation de la confiture.

 

Je verse dans le bac de ma machine à pain le contenu du saladier, en prenant soin de retirer le carré de coton. La programmation de la machine sur confiture dure environ une heure trente.

On peut aussi la faire cuire dans une bassine à confiture, à feu vif, tout en enlevant avec une écumoire la mousse qui se forme sur le dessus. Dans ce cas, la cuisson dure un peu moins longtemps : compter une vingtaine de minutes.

courgettes dans le bac de la map © elisa courgettes dans le bac de la map © elisa
confiture cuite © elisa confiture cuite © elisa

 

Pendant la cuisson, je stérilise les pots (j'ai choisi des pots de ma yaourtière, bien pratiques) en les plongeant dans l'eau bouillante pendant cinq minutes, puis je les laisse sécher en les retournant sur un linge.

 

Une fois la confiture cuite (sans la goûter... vérifier l'épaisseur en versant une cuillerée sur une coupelle glacée. La confiture doit couler doucement sans être liquide) il est temps de remplir les pots, sans renverser.

 © elisa © elisa

Je les retourne ensuite pour éviter de les stériliser. Il faut les laisser environ 24 heures, avant de les ranger, ou de les déguster avec... ce que vous voulez.

 

Poisson poché, poulet grillé, bâtonnets de légumes, salade, taboulé...la liste est longue et laissons jouer l'imagination...

 

 

 

 

Bonne dégustation estivale... vous pouvez aussi, bien sûr utiliser les courgettes du marché. Vérifiez la provenance et la fraîcheur. Ne pas les choisir trop grosses, vous seriez obligés de les épépiner.

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.