Halte à la répression des manifestations en Turquie

Mediapart publie l'appel international de 31 intellectuel(le)s – Etienne Balibar, Judith Butler, Eric Fassin, Nilufer Gole... – qui demandent au gouvernement turc de « cesser les brutalités »  et réaffirment « la libre circulation et la liberté d’expression comme conditions préalables à la vie démocratique ». 

Mediapart publie l'appel international de 31 intellectuel(le)s – Etienne Balibar, Judith Butler, Eric Fassin, Nilufer Gole... – qui demandent au gouvernement turc de « cesser les brutalités »  et réaffirment « la libre circulation et la liberté d’expression comme conditions préalables à la vie démocratique ». 


 

Nous déplorons l’intervention récente du gouvernement turc contre ses propres citoyens, ainsi que son recours tout à fait injustifié à la violence, aux gaz lacrymogènes, aux bouteilles de gaz et aux bombes fumigènes, causant un grand nombre de blessés et même des morts, mettant en danger la vie de femmes et d’hommes qui cherchaient seulement à exercer leurs droits fondamentaux de réunion et de manifestation.

Cette attaque du gouvernement turc contre son propre peuple rompt avec toutes les méthodes légitimes de gouvernement. Au nom des principes démocratiques, nous condamnons donc sans réserve les tactiques d’intimidation de cette violence d’État et nous appelons le gouvernement turc à interrompre immédiatement cette répression.

Il faut d’abord cesser les brutalités contre les manifestants et contre ceux, journalistes ou avocats, qui font entendre leur point de vue dans les médias ; ensuite, au lieu de leur faire obstacle, il importe de faciliter l’accès aux soins médicaux et à l’aide juridique pour les manifestants blessés par la police ; enfin, le gouvernement turc doit renoncer aux mesures de détention illégale et de séquestration des manifestants et de ceux qui leur apportent une assistance médicale et juridique.

Nous soutenons les objectifs de cette résistance populaire à la privatisation de l’espace public, ainsi qu’à l’autoritarisme croissant du régime qui se donne ici libre cours. Nous affirmons le droit du peuple à la dissidence et à la résistance, ainsi qu’à des médias libres de toute censure d’État, et nous réaffirmons la libre circulation et la liberté d’expression comme conditions préalables à la vie démocratique.

Lire cet appel en anglais

Le signer ici

Tariq Ali, auteur et rédacteur en chef de la New Left Review, Royaume-Uni
Tewfik Allal, président du Manifeste des Libertés, France
Étienne Balibar, Université Paris Ouest Nanterre, France
Esther Benbassa, Ecole Pratique des Hautes Etudes, sénatrice, France
Rosi Braidotti
, Université d’Utrecht, Pays-Bas
Wendy Brown, Université de Californie à Berkeley
Judith Butler, Université de Californie à Berkeley
Margaret Brose, Université de Californie à Santa Cruz
Alex Demirovic, Technische Universität, Berlin, Allemagne
Lisa Duggan, New York University
Cynthia Enloe, Clark University, Etats-Unis
Éric Fassin, Université Paris-8 Saint-Denis, France
Michel Feher, philosophe, directeur de Zone Books, New York
Alfredo Saad Filho, ONU et SOAS, Royaume-Uni
Nilufer Gole,  École des hautes études en sciences sociales, France
Siba N. Grovogui, politiste, Johns Hopkins University, États-Unis
Hannes Lacher, York University, Canada
George Liagouras, Université de l’Égée, Grèce
Michael Löwy, CNRS, France
Adam David Morton, Université de Nottingham, Royaume-Uni
Matthieu de Nanteuil, Université de Louvain, Belgique
Ravi Palat, Université d’État de New York, Binghamton
Hugo Radice, Université de Leeds, Royaume-Uni
Josep Ramoneda, journaliste et philosophe, Espagne
Bruce Robbins, Columbia University, New York
Miranda Schreurs, Freie Universität Berlin, Allemagne
Stuart Shields, Université de Manchester, Royaume-Uni
Daniela Tepe-Belfrage, Université de Sheffield, Royaume-Uni
Eleni Varikas, Université Paris-8 Saint-Denis, France
Hayden White, Université Stanford, États-Unis
Paul Zarembka, économiste, Université d’État de New York à Buffalo
Slavoj Žižek, philosophe, Université de Ljubljana, Slovénie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.