"L'ISLAM EN EUROPE"

L'assimilation systématique du christianisme et de la modernité à l'Europe a fait oublier -ou même réfuter- tout ce que l'Islam a pu apporter à celle-ci. (p.22), L'islam n'a jamais été l'Autre, l'Orient, de l'Europe, mais une composante des Européens, partie intégrante non seulement de notre passé, mais aussi de notre présent, Méditerranée, Balkans...Russie. (103). Goody, L'islam en Europe, 2004.

Les problèmes que peut aujourd'hui soulever l'Islam ne sauraient être assimilés à une culture jugée "autre" et supposée "rétrograde. 

La civilisation musulmane tient depuis longtemps une place prépondérante en Europe,

ou elle s'est d'abord imposée en Espagne 

et dans le monde méditerranéen des le VIIe siècle, 

pour ensuite pénétrer dans les pays de l'Est au XIVe siècle, 

et poursuivre sa percée jusque dans les steppes du Nord. (p.16) 

                                    •

En Europe, l'Islam n'a pas davantage évincé le christianisme que celui-ci avait éradiqué les pratiques païennes ou éliminé le judaïsme. 

Toutes ses religions peuvent objectivement se prévaloir d'une présence légitime

et, en ce sens, aucune ne saurait être considérée comme un "Autre"; 

toutes font partie intégrante de l'Europe,

de notre patrimoine. (p.23)

                                  •

C'est à partir de leur foyer proche-oriental que les trois grands monothéismes que sont le judaïsme, le christianisme et l'islam,

se sont propagés vers l'Ouest, en suivant les deux rives de la Méditerranée. 

En ce sens, l'islam n'est pas plus exogène à l'Europe que le judaïsme et le christianisme:

il y est implanté depuis longtemps et y a exercé une influence non seulement politique mais aussi culturelle. 

C'est d'ailleurs en partie, pour se défendre de ses composantes juives et musulmanes que l'Europe s'est définie comme un continent chrétien. 

                                   •

Repoussés pendant des siècles, les musulmans sont revenus en masses sur le continent,

non plus comme envahisseurs,

mais comme immigrés. 

Dans un cas comme dans l'autre, ils ont contribué à la civilisation européenne.

Par le passé, ils ont stimulé la vie intellectuelle et scientifique, et ouvert la voie à la Renaissance. (1) 

Aujourd'hui,

ils fournissent une part de plus importante de la main d'œuvre dont l'Europe a besoin pour compenser la baisse de sa démographie (2) 

Et aujourd'hui, comme hier, les Musulmans font indéniablement partie du paysage européen. (3) 

L'Islam en Europe, Jack Goody, Editions La Découverte, 2004.

                                   •

Notes (E'M.C.) 

- Phrase de J. Goddy, réaménagée et condensée pour tenir dans le cadre du chapô. (E'M.C.)

(1) Voire, Occidentaux de Présence décisive ils ont été le cœur battant de la pensée, occidentale, et son Bouillon de lumières.

Levants, ils ont fait se Lever le soleil en Occident, voir foultitudes de travaux. 

(2) Pas seulement, d'aucuns cheminant sous radar médiatique (particulièrement braqué sur les écarts, voire abrasions et stigmates de malencontre, mécompréhension, etc.) ont été remarquables dans de multiples domaines, culturels, scientifiques, sportifs, etc. 

Là aussi, le sourd sonar médiatique, les a brouillé, flouté à l'ostentatoire voile flottant de l'invisibilité !

La dette est énorme, le déni à proportion, disconvient sans frein, tissu de "pudicité", le vieux désaveu est sauf. Contremande d'âme. 

(3) Et, pour cause ! Sionistrose aidant, via Organisations criminelles stipendiées par les  "Puissances" les plus meurtrières de la planète,

France-Grande Bretagne [UE-EI] sous USA, Minorités martialement majusculées de Feu, de technologies apocalyptiques, [mes]alliances les plus taïauteuses, impitoyables; 

les plus inhumaines, (a) les plus décimantes, de stabilité climatiques, Éco-politiques, les plus ruineuses d'Harmonie humaine viciée de droitdelhommisme, d'humanitairerie. 

(a) voir, insupérable bilan des Guerres Mondiales et des Écoles de Cuisines, cordons-bleus de l'effroi, du tilt, du chaud et du froid, du retournement de fond, du bain de crevettes roses et de la Pschitt-Scologie... 

- Pour plus de lectures décapantes et croisées. 

- voir, (entre autre) Le vol de l'Histoire, du même auteur, Gallimard, référencé et présenté, billets précédents. 

Choix, dé-coupage, notes, E'M.C. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.