Portfolio

AUX LINGOTIÈRES DE L'IQRA'

Au candélabre de l'IQRA' et du cours de Calame, souvenons-nous, fuyant fate suffie, du trait augural de l'Émir Abdelkader, noble chevalier longanime d'intuition seigneuriale, prévenant les "identités meurtrières": ne demandez jamais quelle est l'origine d'un homme; interrogez plutôt sa vie, son courage, ses qualités et vous saurez ce qu'il est. Mais encore : Juste la cause,l'avenir est sauf. E'M.C
  1. Le second exemple est celui de l'invention du principe du stylo avec cartouche d'encre.

    C'est au détour d'une phrase dans un ouvrage des plus austères (qui avait été considéré pendant longtemps comme perdu) que l'auteur évoque la conception par le calife fatimide al-Mu'izz (953-972), du principe du stylo.

    Ce calife est surtout connu pour sa conquête de l'Egypte en 973, mais c'était également un intellectuel encourageant les activités scientifiques et philosophiques et y prenant une part active.

    C'est probablement dans le cadre de ces activités qu'il a réfléchi au principe du stylo, avec lequel, disait-il,

    "on pourrait écrire sans le tremper dans un encrier et dont l'encre serait en lui."

    Il disait aussi pour affirmer sa priorité dans ce domaine:

    "Ce serait un instrument merveilleux pour lequel personne ne nous aurait précédé."

    Son biographe nous précise d'ailleurs qu'un premier modèle en or de ce stylo a été effectivement réalisé par un artisan à partir des indications de son inventeur.

    On sait aussi que ce modèle a été essayé puis amélioré.

    Une Histoire de la science arabe, Ahmed Djebbar Entretiens avec Jean Rosmorduc, Seuil, Inédit Sciences, 2001. 

    Choix, découpage, titre général, chapô (reformulation concise de la dernière maxime de l'Émir au calibrage contraint du chapô) 

    E'M.C. 

     

     

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.