Billet de blog 10 août 2022

edmey
Quelqu'un d'ordinaire...
Abonné·e de Mediapart

Lune de miel et cocktails endiablés

« L'esprit est au corps ce qu'est l'abeille à la ruche : toujours en dehors, toujours à l'aventure d'un parfum ou d'un songe. L'esprit va en avant-garde dans le monde. » Extrait de La merveille et l’obscur de Christian Bobin (1991)

edmey
Quelqu'un d'ordinaire...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nid d'abeilles sauvages © Edmey

"L'esprit est au corps ce qu'est l'abeille à la ruche : toujours en dehors, toujours à l'aventure d'un parfum ou d'un songe. L'esprit va en avant-garde dans le monde. La chair fait son miel avec ce que lui ramène l'esprit. La chair se nourrit des substances prélevées par l'esprit dans le monde éternel, la chair se nourrit de pureté et de vérité." Extrait de La merveille et l’obscur de Christian Bobin (1991)

Cette citation reprend un thème cher à Christian Bobin, la nature. Un de mes sujets fétiches aussi. Toutes ces gouttes de lumière déposées sur la page blanche de l’écriture révèlent la fragilité des petites choses, le travail de « soi sur soi », ouvrent un regard émerveillé sur le monde, magie de l’esprit au cœur de la chair mais aussi lèvent le voile sur l’obscure vérité. Ainsi s’écrivent les pages et s’écoulent les jours comme l’eau calme du ruisseau ou l’eau vive du torrent.

Dès le printemps, l’abeille sauvage ou domestique reprend ses activités. Chaque jour, cet insecte diurne parcourt un semi-marathon et butine, d’une fleur à l’autre, d’une plante, d’un arbre l’autre, du pistil à l’étamine, à la recherche de joyaux naturels, pollen, nectar, miellat qu’il transporte sur lui. Extravagantes escapades aux milieux des prairies, des cultures, des jardins, des bords de fossés, des petits et grands espaces champêtres.

Artiste de la biodiversité et de l’écologie, chaque abeille ou insecte offre la pollinisation aux autres êtres vivants et permet la multiplication des fleurs, la reproduction des plantes, l’éclosion du fruit, nourriture de l’homme. La guêpe, le bourdon, le papillon, la fourmi, la chauve-souris partagent de concert ces agitations festivalières quotidiennes.

D’aventure en aventure, au rythme du soleil, intelligente, l’apis repère les fleurs, leurs formes, leurs tailles, leurs couleurs mais aussi leurs odeurs. Travaillant en parfaite harmonie avec la nature, elle s’accorde, plusieurs fois dans la journée, des siestes réparatrices, sur les lieux du travail, le temps de refaire un plein d’énergie.

Ruche d'abeilles domestiques © Edmey

L’abeille, la ruche, le miel, agréable retour à la nature ! Une vraie lune de miel !

Actrices, les abeilles domestiques jouent un rôle unique dans la préservation de la biodiversité. On ne compte plus leurs fonctions essentielles. Elles nettoient, maçonnent, nourrissent, gardent, ventilent, butinent. Tout ce petit monde des ruches préserve ateliers et nids mystérieux. Vivre en société, coopérer les unes avec les autres, un travail laborieux de tous les instants de jour comme de nuit. Les faux-bourdons s’accouplent à la reine nourrie à la gelée royale, mère des abeilles ouvrières. Seules ces dernières entretiennent la ruche et produisent le miel.

Plus d’arbres ni de fossés. Depuis de nombreuses années, l’homme transforme les parcelles agricoles en grandes étendues de monocultures, s’offrant prospérité et rentabilité. Les insectes se contentent du peu restant, prolongeant leurs circuits de pollinisation bien plus loin ou simplement butinant moins. La plupart des espaces verts ou fleuris s’effacent partout dans les villes et les campagnes au profit du béton.

L’étendage de pesticides par les agriculteurs éliminent insectes, herbes et champignons dans les cultures intensives et déciment des colonies entières d’abeilles au grand désarroi des apiculteurs. Véritables poisons chimiques en puissance, tout aussi dangereux pour la santé des épandeurs, des habitants proches, des consommateurs, de toutes et tous.

Les frelons asiatiques, immenses prédateurs, tuent chaque année des ruches entières. Les déforestations et les incendies menacent de disparition des abris d’abeilles solitaires cachés dans les sols ou les bois. La sécheresse s’empare du paysage et l’eau devient denrée rare. Les abeilles souffrent du changement climatique, les fleurs assoiffées changent de parfums. Un stress supplémentaire pour ces insectes qui manquent d’eau.

L’homme, destructeur de la nature et de la diversité de la vie planétaire, met en jeu sa propre vie balayant toutes les alertes.

Un ensemble de cocktails toujours plus endiablés !

Et, aujourd’hui, le soleil se leva… toujours plus puissant…

Lever du soleil le 10 août 2022 © Edmey

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon