edmey

Quelqu'un d'ordinaire...

Son blog
11 abonnés Le blog d'EDMEY
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Face à la mer...

    Par
    « Tant que des voies de passage sûres ne seront pas mises en place entre l’Angleterre et la France, ou tant que ces personnes ne pourront pas être régularisées en France… il y aura des morts à la frontière », a réagi Charlotte Kwantes, responsable d’Utopia56 après le naufrage d’une embarcation dans la Manche ce jour (au moins 27 migrants décédés)
  • Aux confins de l’absurde !

    Par
    « … lorsque les mers seront dépeuplées de baleines et de phoques. Alors, encombrées de poulpes, de méduses, de calmars, elles deviendront de vastes foyers d'infection, puisque leurs flots ne possèderont plus ces vastes estomacs, que Dieu avait chargé d'écumer la surface des mers. » Vingt mille lieues sous les mers, roman de Jules Verne sorti en 1869-1870.
  • Rêves célestes

    Par
    « Devant la nature, c’est à méditer qu’il faut s’exercer. De grands ciels puissants, profonds, vaporeux, légers, et, là-dessous, un morceau de la terre ou des bateaux, mais que ce soit grand, idéalisé, comme je l’entrevois »… Eugène Boudin, peintre précurseur de l’impressionnisme.
  • Si près et pourtant si loin

    Par
    « La ligne de notre vie est une tragique et splendide arabesque que nous traçons avec la pointe de notre âme sur la vitre du temps. » Pierre REVERDY (Le livre de mon bord, 1948)
  • L’or bleu, joyau du siècle ?

    Par
    « L'eau est un songe, et le ciel et tout ce qu'il contient matin et soir d'astres, de vents, d'oiseaux et de fumées est un leurre qui trompe sur la fuite du temps. Il y a des hommes de chez nous qui sautent par-dessus bord pour aller chercher une étoile dans l'eau…» Blaise CENDRARS (Bourlinguer).
Voir tous