Billet de blog 16 févr. 2010

Privatisation de France Télévisions Publicité : un projet à contre-temps

Vice-présidente (PS) du Sénat, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, Catherine Tasca demande au gouvernement «des réponses rapides sur les perspectives de développement de France Télévisions et l'avenir de sa régie publicitaire».

Les invités de Mediapart
Dans cet espace, retrouvez les tribunes collectives sélectionnées par la rédaction du Club de Mediapart.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Vice-présidente (PS) du Sénat, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, Catherine Tasca demande au gouvernement «des réponses rapides sur les perspectives de développement de France Télévisions et l'avenir de sa régie publicitaire».

---------------

Le projet de vente de France Télévisions Publicité (FTP) provoque à juste raison interrogations et suspicions. Décidée aussi précipitamment que fut décrétée la fin de la publicité sur les chaînes du service public, l'ouverture à hauteur de 70% de la régie publicitaire à des capitaux privés pose question sur les motivations réelles du gouvernement.

France Télévisions Publicité rassemble des personnels performants et de ce fait a su mettre en œuvre des stratégies de développement payantes qui lui permettent aujourd'hui d'être un élément rentable de l'audiovisuel public. Son chiffre d'affaires a été jusqu'à constituer le tiers de celui du groupe. Comment, dès lors, expliquer, dans un contexte financier difficile pour France Télévisions, marqué par une réévaluation trop timide de la redevance, que l'Etat puisse souhaiter la priver des bénéfices tirés des compétences et des savoir-faire qui ont permis le développement de FTP? Doit-on comprendre, comme j'en avais manifesté le souci lors du débat relatif à la suppression de la publicité, que les intérêts du groupe public doivent s'effacer devant les intérêts de quelques grands groupes privés dont on connait les relais au sommet du pouvoir ?

Surtout, le maintien de la publicité avant 20 heures, perspective en faveur de laquelle je me suis prononcée depuis l'origine, semble ne plus pouvoir être écarté du fait du rejet par la Commission européenne du projet de taxation sur le chiffre d'affaires des opérateurs de télécommunications censé compenser la suppression des ressources tirées de la publicité. La voie du maintien partiel semble d'ailleurs aujourd'hui trouver un écho certain chez plusieurs députés de la majorité, contraints de reconnaître les difficultés pour l'Etat de compenser les 350 millions d'euros de manque à gagner pour France Télévisions.

Déjà déstabilisé par la suppression de la publicité et la création de l'entreprise unique, France Télévisions pourrait faire l'économie d'un bouleversement supplémentaire. Le gouvernement a aujourd'hui obligation d'apporter des réponses rapides sur les perspectives de développement de France Télévisions et l'avenir de sa régie publicitaire. A l'évidence, la privatisation de FTP n'est pas la réponse attendue.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens