ELSA LEFORT HAMOURI À MEE (4)

Un homme qui prive un autre homme de sa liberté est prisonnier de la haine, des préjugés et de l’étroitesse d’esprit, Nelson Mandela.

Salah Hamouri @Humaginaire © E’M.C. Palestine Salah Hamouri @Humaginaire © E’M.C. Palestine
 

 

•Middle East Eye: 

Salah Hamouri est un militant des droits de l’homme

qui défend en particulier la cause des prisonniers palestiniens.

En quoi cette lutte est-elle importante? 

 

• Elsa Lefort:

   Ce sont des prisonniers politiques palestiniens

            même s’il commence à être évoqué

                       internationalement,

                            notamment

       avec des cas de détenus emblématiques 

               comme a pu récemment l’être

               la toute jeune Ahed Tamimi,

                [il] (1) reste encore inconnu. 

                                    •                               

Ils sont actuellement 5820 enfants, femmes et hommes dans les prisons israéliennes,

                              parmi eux,

          446 sont en détention administrative 

                          comme Salah 

                 sans charge ni jugement. 

                                       •

                              Depuis 1967,

                        on estime à 800 000

                   le nombre de Palestiniens

        qui ont connu les geôles de l’occupant, 

       toute la société palestinienne est touchée, 

        chaque famille a la douleur d’avoir un

            ou plusieurs membres incarcérés. 

                                     •

   Les conditions de détention sont très difficiles,

   les méthodes d’interrogation sont inhumaines. 

    L’incarcération d’un membre d’une famille 

            est non seulement une souffrance

                 et une punition collective,

                    mais elle est également

                                 utilisée 

         pour faire pression sur les familles. 

                                       •

                             Par exemple,

              pour obtenir un droit de visite, 

                        certaines familles

                         sont contraintes

            de céder leurs terres à l’occupant...

                                       •

                            La détention

                     est un enjeu majeur

                dans la société palestinienne, 

              et notamment celle des mineurs,

             qui sont durablement traumatisés. 

                                      •

Après sept de détention, Salah a souhaité devenir avocat et se spécialiser dans le droit international pour plaider la cause de toutes celles et ceux qui connaissent la froideur des prisons de l’occupant.

                  Peu importe les pressions,

               ce combat l’animera toujours.

• MEE:

Gardez-vous espoir quant à  une libération prochaine? 

• Elsa Lefort:

                          Je reste persuadée

    que seule une action diplomatique forte de la France

                  pourra permettre de mettre fin

                     le plus rapidement possible

                               à cette injustice.

                                          •

                             Le 27 juillet 2018,

              Israël a libéré une prisonnière politique

                           de nationalité turque, 

                   à la demande de Donald Trump. 

                                         •

                        C’est bien la preuve

            que toutes les détentions politiques

             peuvent avoir une issue politique, 

      le tout est de s’en donner les véritables moyens.

 

                                        •

Chroniques palestiniennes, traduction Middle East Monitor, 23 août 2018.

Repris sur le site de l’UJFP, samedi 1er septembre 2018.

                                          •

Choix, découpage séquençage, notes réservées, E’M.C

                                           

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.