POURQUOI HUMAN RIGHTS WATCH ACCUSE ISRAËL D’APARTHEID

Pourquoi HRW accuse Israël d’apartheid? [!] C’est presque une excuse- intenable à l’Aparté- au désespérant chuchotis des Empêchés redoutant d’être calomniés d’antisémitisme par un État endogame-séparatiste Mureur Palestinicide* Procureur du monde- moquant l’ONU TUE- exempt de poursuites à son incessant massacre-moteur provocateur d’antisémitisme E’M.C.

(...) HRW ne prince pas à la légère le terme de crimes contre l’humanité.

Pour nous, il subsistait un élément qui pouvait être contesté: Le maintien de la domination des Israéliens juifs sur les Palestiniens était-il intentionnel? 

Et pendant longtemps, on a eu le sentiment qu’une solution pouvait être pour bientôt.

Il y a même eu des autorités israéliennes - dans les instances juridiques et dans des déclarations  publiques -

pour affirmer que l’occupation était temporaire, et que la réalité actuelle résultait de l’impossibilité de parvenir à un accord de paix, échec dont la responsabilité incombait aux deux parties. 
                                          
                                         •
Mais ces dernières années ont révélé que ces assertions étaient des feuilles de vigne. 

D’une part, nous avons assisté à une expansion massive des confiscations de terres

et de la création de colonies israéliennes, et à la construction d’infrastructures

permettant de relier ces colonies à Israël à proprement parler,

ce qui met en évidence l’intention de permanence. 

Les autorités israéliennes ont déclaré de façon directe leur intention d’exercer leur souveraineté sur la Cisjordanie à perpétuité, 

compte-tenu des progrès éventuels de l’annexion formelle.  

                                           •
De surcroît, le gouvernement israélien a promulgué la loi sur l’État-Nation du peuple juif, loi à caractère constitutionnel qui consacre pour un groupe des droits dont l’autre groupe est privé,

tour en codifiant une réalité qui existe depuis longtemps sur le terrain. 

Le fait de lui donner une valeur constitutionnelle a mis en pleine lumière l’intention d’assurer la domination d’un groupe sur un autre. 
                                          •
En associant tous ces facteurs, aucun argument ne pouvait s’opposer à la notion d’une tentation de domination permanente. 

Les faits constatés étaient plus que convaincants - et dans le cadre d’une organisation qui applique droit aux faits, cette caractéristique devait être faite. 
                                         •
Lite la suite de cet article du journaliste Amjad Iraqi en date du 27 avril dernier sur le site de lAgence. 

Le résumé du rapport peut-être lu sur le site d’HRW et de l’Agence Média Palestine. 

À lire aussi sur le site de l’Agence:

• ISRAËL SE SERT DE L’APARTHEID POUR EXCLURE LES PALESTINIENS. QUAND WASHINGTON VA-T-IL ENFIN OUVRIR LES YEUX? 
 
                                          •
Choix - découpage - inserts - chapô - E’M..C.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.