«2020, LA FIN DE GAZA» I

«La mémoire de Gaza aurait dû harceler jourénuit. Au lieu de ça, Gaza oubliée. Seul le tir d’une roquette Qassem est capable de procurer un rappel de son existence. G. L.- Israël armé[e] - acmé de l’humanité - aie pitié de toi- Ne hâtons pas le Messie- en s’assisant sur Ceci- Même si l’humanité-boite d’incapacité- tâtant ce qui reste encor‘en nous de vraiment vivant- en dehors du Feu- E’M.C.

C’est comme ça quand on s’amuse, le temps file. 

Il y a 8 ans, en 2012, les Nations Unies ont publié un rapport intitulé :

« Gaza en 2020: un endroit vivable? »

La réponse était contenue dans le corps du rapport:

                                          non. 
Sauf si des mesures étaient mises en œuvre pour la sauver. 

Aucune réelle mesure n’a été prise mais les projections dans ce rapport sévère: 

La situation est bien pire que ce qu’il prédisait. 

Il y a un Tchernobyl à Gaza, à une heure de Tel Aviv.

Et Tel Aviv n’est pas gêné pour cela.

Pas plus que ne l’est le reste du monde.  (...)

                                          •
Au lieu de prendre ses responsabilités pour les avoir expulsés et conduits à Gaza en 1948 et essayer de compenser et réparer ce qui a été fait, à travers de la réhabilitation et de la résistance, Israël continue de poursuivre les politiques de 1948 d’une autre façon: 

Une cage au lieu d’une expulsion, la prison au lieu de nettoyage ethnique, le siège au lieu de la dépossession. 

                                        • 
On peut douter qu’il y ait d’autres régions s du monde de où des désastres ont duré continuellement plus de 79 ans et tout cela en étant le profit d’actes humains malveillants. 

La mémoire de Gaza aurait dû nous harceler jour et nuit. Au lieu de cela Gaza est oubliée. 

Seul le tir d’une roquette Qassam est capable de lits rappeler son existence. 

quand le rapport de l’ONU a été rédigé le taux de chômage à Gaza était à 29%.


Huit années se sont écoulées et aujourd’hui selon la Banque mondiale, le taux de chômage là-bas a atteint un taux inimaginable de 53% 69% chez les plus jeunes. 

Est-ce que quelqu’un comprend ça? Soixante-sept pour cent de chômage.

Est-ce que qui que ce soit comprend à quoi correspond une telle vie, quand la majorité des jeunes n’ont ni présent ni futur. 

 

                                          •                             
Gidéon Lévy - Haaretz - 2 janvier 2020 
Repris sur le site de l’UJFP - 

                                          •
Choix, découpage, séquençage, E’M.C. 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.