«2020: LA FIN DE GAZA » LE HAMAS EST COUPABLE DE TOUT » II

2020: L’année de la fin de Gaza. Le Hamas est coupable de tout. Israël? Du tout -G. Lévy- L’Humanité s’arrête à Gaza -L’ONUE s’ennoie- le «Juste» s’ajuste à Juda [s] La couronne d’épines constelle à Mercure- Le Hamas mue en houmous israélien- La cuisine recuit le vocabulaire ravi-L’édito écume les confitures- Le critique s’équeute à son Golgotha & nous sommes Mandela E’M.C.

Le Hamas est la partie coupable. 

Le Hamas est coupable de tout.

Et Israël ?

Pas du tout. 

Quelle régression  quel déni, quel lavage de cerveau cela requiert-il? 

Quels mensonges et quelle inhumanité et cruauté? 

Un pays qui a envoyé des missions de secours au bout de la planète et de façon révoltante est indifférent au désastre qu’il a créé à sa frontière et aggravant même la situation.

Approximativement la moitié des résidents de la Bande Gaza vivent avec moins de 5.50 $ par jour. 

En comparaison, en Cisjordanie occupée, seulement 9% de la population subsiste avec une telle somme. 

                                          • 

                         Le Hamas est coupable.

                Comme s’il avait imposé le siège,

           qu’il faisait obstruction aux importations,

                               exportations

                               et à l’emploi,

             qu’il tirait sur les pêcheurs de Gaza,

       qu’il empêchait les malades du cancer d’obtenir un traitement médical,

                     qu’il avait bombardé Gaza,

                     tuant des milliers de civils

         et détruisant un nombre incalculable de maisons. 

                               Évidemment.  

                                        •
Gidéon Levy - Haaretz - 2 janvier 2020 

Choix, découpage, séquençage, corrections, chapô - E’M.C. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.