Portfolio

HOMMAGE À RAZANE AL NAJJAR

On se déshumanise sans coup férir à déshumaniser l’implacable gibier-témoin de sa vilenie vénale, Tsahal assassinant Razan, infirmière de 21 ans qui portait secours aux civils blessés, martyre de la vésanie du survivant-s de sa shoah européenne qui fait sa loi contre sa propre Loi, si liberticide à son hallucinant permis d’achever les faons fauchés de sa barbarie, à son comble de puisement! E’M.C.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.