Portfolio

LA PALESTINE ET LA FRANCE

À l'ombre pétunée de l'horrible Première GM et de l'équarrissage de l'Empire Ottoman; la Palestine Jérusalem-Syrie-Damas-Alep, Mossoul (Total) sous dhimmitude "laïque" française, via l'in petto des Ordres religieux, entre autres Frères prêcheurs en Orient, la France en lice avec Britannia se chope la région au levain des levées d'âmes, "sa" France du Levant, jamais relevée d'affaire. E'M.C.
  1. "DÉBUT DU XXième SIÈCLE : LA FRANCE, PREMIÈRE PUISSANCE IMPÉRIALISTE EN PALESTINE" 

    De toute l'Europe, la France est l'État le plus présent dans la région proche-orientale.

                            LES OS D'HOST

    Elle s'appuie notamment sur les ordres religieux (1)

    placés sous sa protection (2)

    et fortement représentés en Palestine. (3)

    Aussi, toutes les élites locales chrétiennes

    et musulmanes sont élevées dans des écoles

    tenues par des religieux français

    et dotées de subventions de l'État français. (4)

    En outre, les principaux investissements économiques étrangers en Palestine sont français

    à l'instar de la seule ligne de chemin de fer de la région, la ligne Jaffa-Jérusalem,

    qui appartient à une compagnie française. (5) 

                   "LA FRANCE DU LEVANT"

    Tout cela fait partie d'un ensemble que les Français du début du XXème siècle appellent appellent orgueilleusement "La France du Levant..."

    On désigne par cette formule cette vaste société levantine d'expression culturelle francophone. 

    Il s'agit d'un phénomène complexe d'une société majoritairement chrétienne mais avec aussi une composante musulmane. 

                    FABLES DE LA FONTAINE 

    Les consuls de France à Jérusalem sont ainsi saisis d'émotion dès qu'un petit arabe chez les sœurs ou les frères récite les fables de la Fontaine...(a) 

    À la fin de l'époque ottomane (...) les puissances européennes se divisent l'empire ottoman en zones d'influence. 

    En 1913, la France se fait reconnaître par ses autres partenaires européens une vaste zone d'influence en ce qu'on appelle à l'époque la Syrie. 

                                 LA SYRIE 

    Le terme "Syrie" n'est géographiquement pas bien défini à l'époque.

    Mais ce dont tout le monde est sûr c'est que

    la Palestine fait partie de cette Syrie, 

    placée en quelque sorte sous protection française

    et reconnue aussi bien par les Britanniques

    que par les Allemands 

    dans toute une série d'accords commerciaux et techniques 

    conclus dans les années 1913-1914.

                                      -----

    La Palestine et la France de 1917 à nos jours, Henri Laurens, Association France Palestine Solidarité, Compte-rendu de la conférence, 9 février 2006, Paris. 

                                  ------------

    Notes E'M.C.

    (a) Voir, note ultérieure. 

    (1) Les ordres religieux, les os d'host, l'avant-poste d'empire rampant; cacher le religieux, il revient à grand train.

    (2) Etrange passation de dhimmitude tant décriée et tamtamée par cet autre corps d'armée que sont les médias propriété de marchands-d'armes-managers-de-guerre, protecteurs de traites. 

    La belle affaire ! (fausse) protection de quoi, sinon de la périlleuse métastase impériale et du funeste jeu d'ombre, retour de boomerang,

    ces "ordres religieux", clous de terrine resteraient-ils, voués, soldatesque en soutane, aux laïcardes fureurs d'influence jusqu'à la fin du fin ...!

    caution et prétexte éternel d'ingérence, voire d'invasion vengeresse, comme du temps de la barbarie de croisades.

    (3) "fortement représentés" en Palestine, ici l'adverbe en dit long sur la question; c'est comme dans Brancaleone aux Croisades. Cela fait partie du veau d'or des viscosités d'affaires. 

    (4) "Subventions de l'État français"  et pour cause ! Donc l'État maille, du haut de sa bigoterie laïque, la religion, ici, vigie, devient rouage de guerre briqué à compromis(Sion) d'influence géostratégique. Du coup l'antienne laïciste de l'État ronge sa scie en girouettant d'opportunisme aux acceptions de campagne perpétuelle. Et la fameuse neutralité passe à chausse-trappes des circonstances. 

    (5) les fameuses "compagnies" comme compagnons défricheurs exploiteurs, voire, plus loin,"Compagnie française des pétroles" et entendre : les pétroles butin de guerre français dans la région ! Comme le sont, leur maître suprême, les États-Unis dans le monde arabe. 

    Bibliographie indicative :

    - Les origines intellectuelles de l'expédition d'Égypte. L'orientalisme islamisant en France (1698-1798), Henry Laurens, 1978. 

    - L'Orient arabe. Arabisme et islamisme de 1798 à 1945. Henry Laurens, Armand Colin, 1993. 

    - Le Royaume impossible, la France et la genèse du monde arabe, H. Laurens, 1990.

    - La question de Palestine, 1 - L'invention de la terre sainte, Henry Laurens, 1999.

                                        - 

    Choix, intertitres, références évolutives, Notes, bibliographie, chapō, E'M.C. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.