SOUTIEN À L’APPEL DE LA GRÈVE NATIONALE DES PALESTINIENS DANS LE MONDE ENTIER

La loi sur l’État-nation que le parlement israélien vient de voter marque un tournant qualitatif en affirmant que l’État d’Israël est l’État des seuls Juifs. Double Contredit: à la Déclaration d’indépendance signant de facto constitution de l’État d’Israël et l’égagement de ses fondateurs auprès des Nations Unies afin d’y être accepté comme État membre. (*)

Le fait même que Netanyahu et la Knesset ont mis le concept de «Nation»  au cœur de ce tournant constitutionnel, met les Palestiniens devant une nouvelle responsabilité, où ils se trouvent. 

         Comme le dit le député Jamal Zehalka:

                 Au concept de nation juive,

                           les Palestiniens

                           doivent réagir

              en tant que nation palestinienne.

                            pas simplement

                en tant que citoyens agressés

                          de l’Etat d’Israël. (1)

                                     •

                        Le défi aujourd’hui 

                           est une réponse

                  de la nation palestinienne, 

                            où que soient

                         les Palestiniens, 

           Parce que la nation palestinienne 

                                  est

                         encore une fois

                            dépossédée 

                             de sa terre 

                 par une simple déclaration

                       du parlement juif. 

                                    •

       C’est l’ensemble de la nation palestinienne

              qui a été agressée et provoquée,

                       de Nazareth à Gaza,

                     de Hébron à Beyrouth,

                        de Jaffa à Détroit,

                           musulmans,

                             chrétiens,

                               druzes,

                             arméniens,

                             caucasiens. 

                                    •

           Chaque Palestinien-ne est concerné-e

                       par la loi sur la nation

                           où qu’il/elle vive,

               quelle que soit sa communauté. 

                                   •

   Le député Zahalka appelle à une grève générale 

                          coordonnée

               de la nation palestinienne

                dans le monde entier,

       ce qui doit être la réponse palestinienne

                à la fausse revendication

                        par la Knesset 

           que cette terre est la patrie des Juifs 

                        et seulement eux. 

                                   •

                           Il est temps

                  d’unir toutes les énergies

                 de la nation palestinienne 

                pour transformer cet appel 

                   en une action puissante. 

                                      •

           Les amis de la nation palestinienne

                     dans le monde entier,

           y compris dans la société israélienne,

               doivent exprimer leur solidarité 

                        inconditionnelle 

              avec cet appel et cette action. (2) 

                                    •

Michel Warschawski, Facebook dimanche 12 août 2018.

Appel repris sur le site de l’UJFP, le lundi 13 août 2018.

                                   •

Notes, E’M.C. 

- Chapô, incipit condensé par E’M.C. cf. limitation de caractères admis pour le chapô.

(*) Pas de place pour la phrase finale que voici:

(... «mais cela transforme officiellement, constitutionnellement, 20% de ses citoyens en citoyens de seconde zone.) 

(1) Reformulation (plus fluide) d’E’M.C. du syntagme «en tant que citoyens de l’État d’Israël qui sont agressés»

                                      •

Choix, découpage, notes & réservées- E’M.C. 

 

 

                          

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.