«GAZA: LA HONTE DE L’OCCIDENT: LE GOUVERNEMENT FRANÇAIS EN DESSOUS DE TOUT»

Enfin la France s’exprime! Le Drian, Philippe, Macron n’ont rien vu de répréhensible depuis le 30 mars, jour où la tuerie de masse a débuté. [Le mot] israélien qui dit que Gaza [les Palestiniens!] est un monde de terroristes manipulé par les affreux méchants du Hamas est la leur. (...) que la sécurité d’Israël est mise danger par des cerfs-volants [appétant bombing] est la leur. (!)

  L’idée que la sécurité d’Israël est mise en danger

                     par des cerfs-volants

                    et qu’il est donc licite

                            de riposter

           [avec autant de barbarie retorse] (1)

                              est la leur. 

                     [ Le DrianPhilMacron ] 

                                    •

                           La France dit

                    combattre le terrorisme 

                        et elle n’a jamais

                                  eu

                              un mot 

                     contre le terrorisme  

                      de l’État  Israélien 

                                     •

                           La France est

                         officiellement (2) 

                   contre le blocus de Gaza. 

                                    •

                                 Mais

              quand deux bateaux de la flottille 

                      partis briser ce blocus 

                       ont traversé de Paris,

        la police fluviale les a empêché d’accoster. 

                                      •

       Quand deux autres bateaux de cette flottille 

                  (Al Awda puis le Freedom)

        ont subi de la part de la marine israélienne 

                 un véritable acte de piraterie

                   les eaux internationales, 

          les autorités françaises n’ont pas dit 

                                un mot, 

                                  alors

           qu’il y avait deux français kidnappés 

                          sur ces bateaux.

                                    •

                       Macron n’a pas eu

                              non plus  

                               un geste 

                     pour Salah Hamouri. (3)

                                    •

                  Dans toute cette période,

            la position française n’a pas varié.  

                                      •

                         Chaque fois que 

                       quelques roquettes

                  ont été tirées depuis Gaza, 

                         on a eu droit à :

                   «La France condamne (4) 

                      ces tirs inacceptables

               qui ont visé des cibles civiles,

                           heureusement 

                      sans faire de victimes. (5)

                                    •

                         L’attachement (6) 

                           de la France

                       à la sécurité d’Israël

                          est indéfectible. (7) 

                                     •

                             Ou encore 

                    La France condamne

                   le recours à la violence, 

                           incompatible

                 avec un règlement pacifique 

                             du conflit (8)

                       israélo-palestinien. 

                                      •

                             La relance

                        d’un processus (9)

                         politique crédible 

                            nécessite que

                 toutes les parties y renoncent».

                                    •

Le Bureau national de l’UJFP, le 15 août 1018.

                                    •

Choix, découpage, séquençage, mises entre crochets notes et réservées, E’M.C.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.