«LES PRÉCÉDENTS DE L’AFRIQUE DU SUD, DU ZIMBABWE ET DE L’ALGÉRIE»

Qui veut respirer la rose devra respirer le fumier [proverbe arabe] ainsi au jardin échiqueté de nos faits, nos cercles carrés, vos clos fusiformes, vos aigreurs,nos cœurs, vos charges, nos résistances, vos cordeaux, notre compas, vos comptes, notre boussole, hères ferrés d’Hier, nous frères offerts, Vous de feu et Fer, nous d’Erre à notre Terre- Guerres! Nous vous déclarons la Paix, E’M.C.

                     L’ENTRE-TIEN 3 

• Milena Rampoldi: Parlez-nous de ce chapitre: les précédents de l’Afrique du Sud, du Zimbabwe et de l’Algérie. 

• Pierre Stambul: Dans ces pays,

- le colonialisme a longtemps imposé son régime féroce aux autochtones. 

- Qu’est-ce qui a permis aux blancs d’Afrique du Sud de rester?

      - Le maintien ou la fin de l’apartheid? 

- C’est bien sûr la fin et le fait que des deux côtés,

- il y a des forces posant les termes d’un compromis:

                  - 1 personne = 1 voix,

    - l’Afrique du Sud est une et indivisible,

    - l’apartheid est reconnu comme un crime. 

         - Une fois ces conditions acceptées,

                   les blancs ont pu rester. 

                                    •

                           En Algérie,

                   la seule force politique

                   des Français d’Algérie

                      qui s’est exprimée

                           a été l’OAS,

                          milice fasciste

                      décidée à combattre

                          jusqu’au bout

                         l’indépendance. 

                                     •

                                Résultat:

               les Français (et avec eux les Juifs) 

                              Ont dû partir.

                                      •

                          Au Zimbabwe, 

    l’indépendance a débouché sur une dictature 

                  et le dictateur Mugabé

    a utilisé la présence des anciens colonisateurs

             pour détourner la colère populaire.

        Les blancs sont quasiment tous partis. 

                                      •

          Quel sera le modèle en Israël/Palestine? 

            S’inspirer de l’exemple sud-africain, 

                       accepter l’égalité

                    et le «vivre ensemble» 

                                     • 

          Cela suppose en finir avec le sionisme

                           et l’État juif. 

                                     •

                        Mais il est clair

              que les dirigeants israéliens

                     suivent le modèle 

                            de l’OAS

                           en Algérie . 

                                   •

      Et que ça pourrait finir de la même façon.

                                   •

Entrerien de Pierre Stambul avec Milena Rampoldi, ProMosaik, mis en ligne par Béatrice ORES, dimanche 17 juin 2018, sur le site de L’UJFP.

                                  •

Choix, découpage, séquençage, notes et différées, chapô, E’M.C. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.