E'M.C.
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Palestine

Suivi par 178 abonnés

Billet de blog 19 mai 2019

EURO-RIPOLIN-VISION À TEL-VIV 2019

Indécente Eurovision prétendant célébrer la Paix et l’Amour à côté du ghetto de Gaza! titre une pétition #BDS #OPEN GAZA à propos d’un événement dévoyé de la musique-pop censée adoucir les mœurs, lors qu’au service de l’hubris - & d’une confidentielle prestation de résistance au violent NON LIEU d’ÊTRE-LIEU du groupe palestinien Dewween devant le décombre-s organisé de GZ-Ghetto interdit- E’M.C.

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

DAWAWEEN Groupe musical palestinien en résistance à L’Eurovision devant un bâtiment de Gaza bombardée par Israël © PALESTINE E’M.C.

 À quoi serviraient- leviers de soleil factice- si-on se sou_lève pas- de la souille d’ambition- accablé d’horribles gloires- E’M.C. 

                                              •

Le groupe palestinien Dawaween s’est produit devant un bâtiment de Gaza en ruines à la suite d’une attaque de l’armée israélienne pour appeler au boycott de l’Eurovision qui déroulant cette année dans la ville israélienne de Tel Aviv- 

L’entreprise de ripolinage d’une pop- musique essentiellement chargée de véhiculer les magnifiques valeurs occidentales, bling-bling, pseudo émancipation sexuelle, consumérisme qui prétend  faire fi de toute considération géopolitique instrumentalisé par le chauvinisme.

Le fait qu’Israël se serve objectivement de tous les événements internationaux de ce type pour se refaire une image cool et tolérante est une évidence pour tous, y compris pour les organisateurs - qui ont passé un temps considérable de l’année à dégoupiller systématiquement toutes les attaques du mouvement BDS qui invitait à se détourner de cette pseudo compétition.

Ainsi Madonna, invitée vedette, a été fustigée par ses fans pour sa participation éhontée.

Le cachet de l’opération semble pouvoir justifier toutes les compromissions de ces artistes sur le déclin. 

Elle a fait présenter dans sa chorégraphie les drapeaux israélien et palestinien probablement pour tenter de se dédouaner, mais ne faisant qu’attester de sa stupidité et de sa lâcheté.

Un peu plus courageux mais pas vraiment téméraires, les artistes islandais ont brandi des écharpes où était écrit «Palestine» aux couleurs du drapeau.

L’ensemble de ces incidents témoignent que ni Israël ni ses affidés ne peuvent se prévaloir d’aucune sérénité dans leurs manœuvre dégradantes pour taire la colonisation dont le monde entier est témoin. 

À chaque fois qu’Israël investit la scène internationale, culturelle ou sportive, universitaire ou commerciale, son attitude de criminel et d’oppresseur sera constamment rappelée

et les manifestations seront l’occasion justement de braquer le projecteur sur les exactions commises par le prétendu seul État démocratique du Moyen-Orient 

et pour rappeler que les moyens de la société civile pour combattre ces crimes est de pratiquer un boycott actif de ses produits et manifestations. 

Vive le #BDS - #OPEN GAZA 

19 mai 2019 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Un passeur algérien raconte son « business » florissant
En 2021, de nombreuses personnes ont tenté de quitter l’Algérie et rejoindre l’Europe par la mer, débarquant à Almeria, Carthagène ou aux Baléares. Dans le sud de l’Espagne, Mediapart s’est s’entretenu longuement avec un de ces « guides » qui déposent les « harraga » (exilés) en un aller-retour. 
par Nejma Brahim
Journal — Logement
À Lyon, une école occupée pour aider une famille sans logement
Le collectif citoyen « Jamais sans toit » a commencé l’occupation de l’école Michel-Servet, dans le 1er arrondissement, pour témoigner son soutien à deux enfants scolarisés ici sans logement avec leurs parents. À l’heure actuelle, dans la métropole lyonnaise,  110 enfants et leurs familles sont à la rue.
par Faïza Zerouala
Journal — Services publics
« Tout meurt à petit feu ici » : à Saint-Cyprien village, La Poste est fermée depuis un an
Le bureau de poste de cette localité des Pyrénées-Orientales a baissé le rideau en février 2021. Les habitant·es de la commune côtière doivent désormais se rendre au guichet situé à la plage, à plus de 3 km de là. Or, pour les plus âgés, la disparition de ce service au cœur du village est un abandon de plus.
par Khedidja Zerouali
Journal
Au Sénat, la ministre des sports défend les contestées interdictions administratives de stade
Présente dans le cadre de l’examen de la proposition de loi pour démocratiser le sport, Roxana Maracineanu s’est opposée aux amendements encadrant les interdictions administratives de stade, dont les dérives ont été largement documentées. Un positionnement que regrette l’Association nationale de supporters.
par Clément Le Foll

La sélection du Club

Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves