GOUVERNEMENT PLANÉTAIRE EN EXIL ( GPE )

Gouvernement Planétaire en Exil (GPE)

                           Encadré :

Ainsi qu'en juin1944, à Alger, le Comité de libération nationale présidé par le général de Gaulle prend le nom de Gouvernement provisoire de la République française (G.P.R.F.), le Joyeux parti communiste fonde en janvier 2002, le Gouvernement Planétaire en Exil (GPE).

      

        - Liste des attributions ministérielles -     

El-Mehdi Chaïbeddera (Algérie) : Ministère de la Résistance à l'Amnésie mondialisée (RAM)

Georges Hassomeris (Ionie extérieure) : Secrétaire d'État du Rien (...à Branler, RAB )

Diane Bertrand (Québec) : Ministère de l'Impossible inventaire.

Guy Ferdinande (Flandre française) : Ministère des Arts Périmés.

Raymond Delattre (Wallonie) : Ministère de la Défense.

Slaheddine Haddad (Tunisie) : Ministère de l'Urgence.

Clèmente Padin ( Uruguay) : Ministère du Rien

Léonie et Frank Osowski (Australie) : Coopérants.


Publié dans Comme un terrier dans l'igloo - Joyeux fanzine infraréaliste - numéro 39, 2002.

Archives, El'Mehdi Chaïbeddera

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.