E'M.C.
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Palestine

Suivi par 177 abonnés

Billet de blog 26 janv. 2020

«MISE À PART POUR LA MUSE EN SCÈNE, MACRON SOUTIENT L’APARTHEID ISRAÉLIEN» (3)

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


              PROMOTION DE L’ANNEXION 

Netanyahu utilisera peut-être également cette rencontre autour de l’Holocauste pour convaincre les dirigeants du monde de soutenir un autre crime de guerre majeur:

son annexion planifiée de grandes partie de la Cisjordanie occupée.

Loin de réagir contre tout cela, Macron a déjà utilisé sa visite pour soutenir les politiques racistes d’Israël à l’encontre des Palestiniens.

Alors qu’il rencontrait le président d’Israël, Reuven Rivlin, Macron a affirmé de nouveau que 

« l’antisionisme n’est pas différent de l’antisémitisme».

                                           •
En décembre, le Parlement français a adopté une résolution qui fait l’amalgame entre l’antisionisme et l’antisémitisme -

bien que la plupart des parlementaires n’aient pas participé au vote. 
                                          •
Bien qu’Israël et ses lobbys essaient d’imposer cette conception dans toute l’Europe, 

c’est une distorsion perverse de la réalité.

                                          •
                             L’antisémitisme

                        qui doit être condamné 

             comme toute autre forme de racisme,

                   peut être simplement défini

                 comme les préjugés ou la haine

                                     [des]

                            contre les Juifs,

                   juste parce qu’ils sont Juifs. 
                
                                           •
                              L’anti sionisme,

                               au contraire, 

                                  s’oppose 

                   à l’idéologie de l’Etat d’Israël

                                          • 
Ali Abunimah - 23 janvier 2020 -

                                          • 
Choix, découpage, séquençage, [...], notes ultérieures, Etc. E’M.C. 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Culture-Idées
David Wengrow : « On semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives »
Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté avec d’infinies variations des formes du pouvoir. Parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal. Mais parfois aussi égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe. 
par Jade Lindgaard
Journal — International
Soudan : un mois après, le coup d’État n’est pas achevé
En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux : la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — France
De Calais à l’Angleterre, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila
Journal — Culture-Idées
« Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation »
Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
par Joseph Confavreux