«LA MAIRIE DE PARIS AVEC TRUMP»

La Mairie de Paris trumpée & trempant dans un suivisme illaïque- voire un zèle scandaleux dans la com-pro-mission de célébration d’une place de Jérusalem- expressément occupée - sur une dégaine épistolaire du président d’un Consistoire étayée de représentants d’une religion, devenant ainsi complice de l’apartheid manifeste, boutant les habitants millénaires de cette capitale- E’M.C.

Nous n’entrerons pas dans l’histoire des négociations et engagements ayant abouti à la décision de dénommer une place de Paris « Place de Jérusalem ».

Nous nous contenterons de constater que cette décision aujourd’hui est un double scandale:

• Le choix de négocier avec les représentants d’une religion la dénomination Jérusalem d’une place située au pied de l’immeuble des œuvres d’une seule religion, 

pas même un lieu œcuménique.

• Le choisi d’honorer Jérusalem avec son Maire actuel,

au moment ou au-delà de la totale annexion illégale au droit international de la totalité de la ville par Israël 

se poursuivent les discriminations contre les habitants palestiniens,

quand ils ne sont pas carrément expulsés de leurs maisons sous des prétextes divers, 

et au moment où le président Trump décide unilatéralement de reconnaître cette annexion en y installant son Ambassade. 

La Mairie de Paris choisit ainsi son camp: celui de l’apartheid.

                                             •

Il est d’ailleurs significatif que la décision d’Anne Hidalgo réponde à un courrier de Joël Mergui, président du Consistoire de Paris,

sui lui rappelle que l’amitié entre la France et l’État d’Israël a été marqué par une visite 

en 1960 à Paris des ministres israéliens Moshé Dayan et Shimon Pérez.

1960, cette date évoque une sombre période de la politique coloniale française...

                                          •

L’UJFP appelle tou-te-s les parisien-ne-s à ne pas se faire complices d’une telle dérive 

et à manifester dans l’unité des organisations démocratiques et anti-racistes

le dimanche 30 juin à 16 heures, le plus près possible de cette place, située à l’angle de la rue de Courcelles et du boulevard de Reims (précisions à suivre).

La Coordination nationale de l’UJFP, le 25 juin 2029

                                          •

Choix, découpage, infos ultérieures, chapô,

E’M.C. Soutien actif de l’UJFP. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.