E'M.C.
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Palestine

Suivi par 179 abonnés

Billet de blog 27 avr. 2021

ISRAËL CRIMES D’APARTHEID & DE PERSÉCUTION: HUMAN RIGHTS

La différence d’objectifs des Blancs d’Afrique du Sud était d’exploiter les Blancs, tandis que celui des sionistes reste d’expulser les Palestiniens Michel Bôle-Richard* Isarël, le nouvel apartheid - La carte des colonies [amenuisant la Palestine] contredit la carte de la paix [cauchemar de l’occupant] il n’y aura pas de paix si elle ne nous est pas imposée David Grossman-inserts E’M.C.

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’ONG Human Rights Watch vient de publier un rapport démontrant que les autorités israéliennes commettent des crimes d’apartheid et de persécution, qui sont des crimes contre l’humanité, à l’encontre du peuple palestinien. 

Ce rapport décrit la réalité de fait sur le terrain: c’est une autorité unique, le gouvernement israélien, qui exerce son pouvoir sur la zone située entre le Jourdain et la mer Méditerranée. 

Cette zone est peuplée de deux groupe de taille à peu près égale

et le gouvernement israélien privilégie méthodiquement les israéliens juifs 

tout en réprimant les Palestiniens,

le plus sévèrement dans le territoire occupé 

mais également en Israël. 

La Convention internationale sur l’élimination et la répression du crime d’apartheid de 1973 

et le Statut de Rome 

et de la Cour pénale internationale (CPI) de 1998

définissent l’apartheid comme un crime contre l’humanité

composé de trois éléments principaux: 

• une intention de maintenir la domination d’un groupe racial sur un autre, 

• un contexte d’oppression systématique par le groupe dominant sur le groupe marginalisé. 

• des actes inhumains. 

L’association France Palestine Solidarité (FPS), engagée au sein d’une coalition mondiale contre l’apartheid israélien,

[le racisme - en l’occurrence l’antisémitisme à l’égard du peuple arabe palestinien] 

rejoint les recommandations de l’HRW adressées à l’Union européenne et à ses États membres. 

En premier lieu, les déclarations publiques faisant état de leur préoccupations concernant la commission par Israël de crimes d’apartheid et de persécution.

Mais aussi de procéder à une évaluation globale des implications qui doivent en découler 

pour leur relation avec Israël,

et d’imposer des sanctions ciblées à l’encontre des personnes

et des entités jugées responsables de la poursuite de ces crimes. 

Du 1er au 15 mai, notre association mènera une quinzaine d’actions pour demander au Président de la République française de reconnaître que

c’est bien un régime d’apartheid que subit le peuple palestinien dans son ensemble.

[Il le sait parfaitement - comme tout le monde le sait & le constate tous les jours -Ce pain noir des Palestiniens] 

Il est temps que le régime politique subi par les Palestiniens soit dénoncé pour ce qu’il est,

un régime d’apartheid, 

et que la communauté internationale s’engage pour y mettre fin.

27 avril 2021 - 10h 26’ 

• Israël, un nouvel apartheid - Miche Bôle- Richard 

Choix - découpage - Mise entre crochets - Chapô Bibliographie indicative E’M.C.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Proche-Orient
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, les blessés racontent les bombardements
La bande de Gaza ressort épuisée de cet énième round de violences meurtrières entre Israël et le Djihad islamique palestinien. Malgré la trêve entrée en vigueur dimanche soir, les habitants pleurent leurs morts, les destructions sont importantes, et des centaines de blessés sont toujours à l’hôpital, désespérés par la situation et par les pénuries de médicaments. « J’ai vraiment cru qu’on allait tous mourir, enterrés vivants », raconte un rescapé.
par Alice Froussard
Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Une approche critique de la blanquette de veau
Un jour, je viens voir ma mère. Je mange avec ma mère. J’ai fait une petite blanquette, c’est dans la casserole, elle me dit et je lui dis que c’est chouette mais quand je regarde la casserole, c’est bizarre cette blanquette dans l’eau. On dirait qu’il manque quelque chose.
par noemi lefebvre
Billet de blog
par carlita vallhintes
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn