La coopération contre la concurrence

La concurrence occupe presque tout l'espace (économique, politique, médiatique, artistique ou sportif), tandis que la réussite de certaines expériences pratiques, ainsi que des recherches en anthropologie, philosophie, sciences de l'éducation, de l'Internet ou du cerveau mettent en évidence le rôle déterminant et positif (et même l'efficacité) de la coopération dans la construction des individus et de leurs relations. Comment contester la prééminence des logiques de la concurrence et leur substituer celles de la coopération ? A partir de quelles expériences concrètes ? Nous en avons débattu avec Baptiste Bloc, Philippe Frémeaux et Hervé Le Crosnier (lien son et vidéo en fin d'article).

La concurrence occupe presque tout l'espace (économique, politique, médiatique, artistique ou sportif), tandis que la réussite de certaines expériences pratiques, ainsi que des recherches en anthropologie, philosophie, sciences de l'éducation, de l'Internet ou du cerveau mettent en évidence le rôle déterminant et positif (et même l'efficacité) de la coopération dans la construction des individus et de leurs relations. Comment contester la prééminence des logiques de la concurrence et leur substituer celles de la coopération ? A partir de quelles expériences concrètes ? Nous en avons débattu avec Baptiste Bloc, Philippe Frémeaux et Hervé Le Crosnier (lien son et vidéo en fin d'article).

 

 

Baptiste Bloch, diplômé de Sciences Po-Paris, en Master 2 d’économie sociale et solidaire à l’Université Lyon 2, il a réalisé, dix ans après la crise de 2001, un voyage d’études en Argentine, à l'occasion duquel il s'est intéressé aux entreprises récupérées par leurs travailleurs et a rencontré les travailleurs d’une vingtaine de coopératives, des responsables de fédérations d’entreprises autogérées, des fonctionnaires du ministère du travail et des universitaires argentins. Il tient un blog sur Mediapart.

 

Philippe Frémeaux, éditorialiste au magazine Alternatives économiques, administrateur de la coopérative qui a créé le journal, il est notamment l’auteur de La nouvelle alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire (Éditions Les Petits Matins, 2011) et de Vingt idées reçues sur les métiers, l’emploi et le travail (Éditions Les Petits Matins, 2012),

 

et Hervé Le Crosnier, maître de conférences en informatique à l’Université de Caen, chercheur asociéà l'institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC), spécialiste des technologies de l’Internet et de la culture numérique, il est l’auteur de plusieurs publications sur l’édition numérique et sur la théorie des biens commun, animateur de C&F éditions, fondateur de la liste de diffusion Biblio-fr et membre de l'association VECAM.

 

La séance a eu lieu le 19 mars 2013. Les enregistrements sonores et vidéos sont consultables à ce lien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.