Réincarner l'autogestion

Bien que le terme soit apparu dans les années 1950, l'autogestion désigne une pratique ancienne (associations ouvrières, autonomie ouvrière, mutuellisme, etc.). Qu’en est-il aujourd’hui ? L'autogestion est-elle une utopie morte ? Nous en avons débattu avec Irène Pereira et Franck Georgie (lien vidéo en fin d'article).

Bien que le terme soit apparu dans les années 1950, l'autogestion désigne une pratique ancienne (associations ouvrières, autonomie ouvrière, mutuellisme, etc.). Qu’en est-il aujourd’hui ? L'autogestion est-elle une utopie morte ? Nous en avons débattu avec Irène Pereira et Franck Georgie (lien vidéo en fin d'article).

Si tout un courant de la gauche (la « deuxième gauche  ») en a fait un thème de prédilection - notamment autour de la CFDT dans les années 1970 -, il semble que l’autogestion, loin de devenir le grand projet alternatif au fonctionnement hiérarchique de l’entreprise capitaliste, soit désormais cantonnée à quelques secteurs d’activité (milieux associatifs, syndicaux, quelques SCOP ou coopératives). L’autogestion pourrait ainsi sembler une utopie morte... Est-ce bien le cas ?

C’est de cette histoire heurtée de l’autogestion et de sa « réactualité  » que nous aimerions débattre dans cette séance, avec :


- Irène Pereira, diplômée en philosophie et docteure en sociologie, chercheuse associée au Groupe de sociologie morale et politique (EHESS) et présidente de l’Institut de recherche, d'étude et de formation sur le syndicalisme et les mouvements sociaux (IRESMO). Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur le syndicalisme et les mouvements sociaux, parmi lesquels Peut-on être radical et pragmatique ? (Textuel, 2009), Les grammaires de la contestation (La Découverte, 2010) et L'anarchisme dans les textes. Anthologie libertaire (Textuel, 2011).


- Frank Georgi, maître de conférences en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au Centre d’histoire sociale du XXe siècle, spécialiste de l’histoire du syndicalisme, des mouvements sociaux, des socialismes et des gauches alternatives. Il a notamment publié L’invention de la CFDT 1957-1970. Syndicalisme, catholicisme et politique dans la France de l’expansion (Editions de l’Atelier/CNRS, 1995) et a dirigé le volume collectif Autogestion. La dernière utopie ? (Publications de la Sorbonne, 2003).


La séance a eu lieu le 9 avril 2013. Les enregistrements vidéos sont consultables à ce lien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.