Les Suds, tout court #13 Niño de Elche

Chaque vendredi, découvrez un épisode de la websérie «Les Suds, tout court» : sous forme de mini concerts, cette nouvelle série de court-métrages musicaux permet d’offrir un éclairage particulier à l'œuvre d'un.e artiste invité.e par le festival, au cœur de sites patrimoniaux exceptionnels...

[Les Suds, tout court] Niño de Elche © sudsarles

Francisco Contreras Molina officie sous le pseudonyme de Niño de Elche depuis 2008. En neuf ans, l’espagnol s’est créé un univers unique où le cante jondo côtoie les boites à rythmes et les guitares électriques. Côté textes, Niño de Elche pioche dans les écrits de Bernardo Santos, Antonio Orihuela, Inma Luna… une poésie ibérique revisitée et traversée d’onomatopées, de bruits syncopés. Vous l’aurez compris : la démarche de Niño de Elche est hautement expérimentale. Un caractère jusqu’auboutiste qui n’est pas sans rappeler Enrique Morente, grande figure du flamenco contemporain autant décriée qu’adulée.

À lire aussi : https://blogs.mediapart.fr/edition/plein-suds/article/120717/nino-de-elche-extremiste-poetique-flamenco

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.