tpetitberghien
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

Plein Suds

Suivi par 93 abonnés

Billet de blog 19 juil. 2016

Session intime avec Blick Bassy

Rendez-vous au sein du cloître Saint-Trophime à Arles avec Blick Bassy pour une intime session musicale teintée de blues en langue bassa.

tpetitberghien
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce jeune camerounais détonne avec sa voix suave et son blues raffiné. Venu de l’ethnie des Bassa du Cameroun, Blick Bassy chante dans sa langue originelle. Un engagement pour lui, alors que le Cameroun compte plus de 200 langues officielles et qu’aucune langue du pays n’est partagée par tous ses habitants.

Blick Bassy © Olivier Hoffschir

Inspiration puisée d’une photo de Skip James collée sur le mur de son salon, alors qu'une panne de chauffage sévit dans son appartement du Nord-Pas-De-Calais. 
« Je fus happé par son itinéraire d’artiste maudit, sans le sou, soumis aux affres de l’existence, mort dans l’indigence, obligé, pour subsister, de travailler des années durant dans le bâtiment... Je me sentais hyper connecté à sa musique. Toutes ses notes, son chant, malgré la langue anglaise, me rappelaient un autre personnage, quand j’étais petit, au Cameroun : Mout Iloun, un vieux musicien ambulant, qui parcourait les villages, avec dans ses poches, un tas de chansons sur les histoires de la vie : des "paraboles". De pied ferme, les habitants attendaient cette unique distraction, parenthèse enchantée dans leur vie monotone, rythmée par le soleil et les travaux des champs... » détaillait-il à RFI.

On retrouve les trois musiciens dans le cloître Saint-Trophime, juste avant leur concert (raconté ici précédemment). Ils viennent de finir leurs balances, détendus et tout sourire.
Le cloître, récemment rénové, offre un magnifique décor pour cette session intime, où le Mistral et quelques passants curieux s’arrêtent pour profiter du spectacle improvisé.

Blick Bassy au banjo, est accompagné ici par le violoncelle de Clément Petit et le trombone de Johan Blanc, « deux compagnons de route » devenus essentiels.
Le morceau intitulé « Kiki » évoque « les femmes et la manière dont la société africaine était régie auparavant » nous confiera le camerounais.

Blick Bassy - "Kiki" © OlivierOff

Blick Bassy a produit son dernier album « Akö » sur le label indépendant No Format. À la demande du musicien, le label dirigé par Laurent Bizot s’occupera aussi de sa tournée. Une première pour ce label qui a pour habitude de ne gérer que la production musicale.

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte d’étudiantes d’AgroParisTech
Ces étudiantes engagées dans la protection contre les violences sexuelles et sexistes dans leur école, réagissent à “Violences sexuelles : une enquête interne recense 17 cas de viol à AgroParisTech” publié par Le Monde, ainsi qu’aux articles écrits sur le même sujet à propos de Polytechnique et de CentraleSupélec.
par Etudiantes d'AgroParisTech
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne