mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Dernière édition

Nous sommes avec la Grèce et l'Europe

Trois cents économistes et universitaires de tous les continents, de James Galbraith à Stephany Griffith-Jones, de Jacques Sapir à Dominique Meda, appellent les gouvernements européens et les institutions internationales à « respecter la décision du peuple grec » et à « engager des négociations de bonne foi avec le nouveau gouvernement grec pour résoudre la question de la dette ».

Trois cents économistes et universitaires de tous les continents, de James Galbraith à Stephany Griffith-Jones, de Jacques Sapir à Dominique Meda, appellent les gouvernements européens et les institutions internationales à « respecter la décision du peuple grec » et à « engager des négociations de bonne foi avec le nouveau gouvernement grec pour résoudre la question de la dette ».




Nous appelons les gouvernements d’Europe, la commission européenne, la Banque centrale européenne et le FMI à respecter la décision du peuple grec de choisir une nouvelle voie et d’engager des négociations de bonne foi avec le nouveau gouvernement grec pour résoudre la question de la dette.

Le gouvernement grec a raison de soutenir qu’une profonde réorientation est nécessaire car les politiques mises en œuvre jusque là sont un complet fiasco. Elles n’ont apporté ni la reprise économique, ni la stabilité financière, ni les emplois, ni même des investissements directs étrangers. Elles ont abîmé la société grecque et affaibli ses institutions. L’approche suivie fut purement et simplement néfaste, elle n’a permis aucun progrès qu’il conviendrait de préserver. Nous demandons aux partenaires européens de prendre acte de cette réalité qui est à l’origine de l’élection du nouveau gouvernement grec. 

La Grèce a besoin de mesures humanitaires immédiates, d’un salaire minimum plus élevé, de création d’emplois, d’investissements et de mesures qui permettent de restaurer et d’améliorer les services de bases tels que la santé et l’éducation. Il lui faut se doter d’un système fiscal plus robuste et plus progressif, qui repose moins sur la TVA et soit mieux à même de taxer les revenus et les patrimoines. Le nouveau gouvernement doit aussi combattre, punir et éradiquer la corruption. Pour mener ces politiques à bien et leur donner le temps de démontrer leur efficacité, des marges budgétaires sont nécessaires. En attendant, le pays a besoin du refinancement de la Banque centrale européenne pour stabiliser son système bancaire. Nous demandons aux autorités européennes et aux gouvernements de laisser à la Grèce ces marges budgétaires et de garantir ce refinancement.

Le gouvernement grec a raison d’exiger une annulation de sa dette vis-à-vis des partenaires européens. Cette dette est insoutenable et ne sera jamais remboursée quoi qu’il advienne. Il n’y a donc pas de perte économique pour les autres pays et leurs contribuables. Au contraire, un nouveau départ pour la Grèce permettra de relancer l’activité, d’augmenter les revenus et de créer des emplois et bénéficiera ainsi aux pays voisins. Nous demandons instamment aux créanciers de la Grèce de saisir cette chance et d’exposer clairement et honnêtement ces faits aux populations.

Ce qui est en jeu, ce n’est pas seulement le sort de la Grèce, mais bien le futur de l’Europe dans son ensemble. Une politique de menaces, d’ultimatum, d’obstination et de chantages signifierait aux yeux de tous l’échec moral, politique et économique du projet européen. Nous demandons instamment aux leaders européens de rejeter et de condamner toutes les tentatives d’intimidation et de coercition à l’égard du gouvernement et du peuple de Grèce.

A l’inverse, le succès de la Grèce peut indiquer un chemin vers la prospérité et la stabilité en Europe. Il permettrait un renouveau de la démocratie et ouvrirait le jeu électoral à d’autres changements constructifs. Nous sommes avec la Grèce et l’Europe, pour la démocratie et le changement. Les dirigeants européens doivent reconnaître le choix démocratique décisif effectué par le peuple grec dans des circonstances extrêmement difficiles, procéder à une évaluation réaliste de la situation et s’engager sans tarder sur la voie d’une négociation raisonnable.

 

Premiers signataires

Elmar Altvater (FU, Allemagne)
Philippe Askenazy (CNRS, France),
Clair Brown (University of California, Berkley, Etats-Unis)
Dorothee Bohle (Central European University, Hongrie)
Giovanni Dosi, (Pisa Institute of Economics, Italie)
Cédric Durand (Université Paris 13, France)
Gerald Epstein (UMASS, Etats-Unis)
Trevor Evans (Berlin School of Economics and Law, Allemagne)
James Galbraith (University of Texas at Austin, Etats-Unis)
Gaël Giraud (CNRS, France)
Stephany Griffith-Jones (Columbia University, Etats-Unis)
Laura Horn (Roskilde University, Danemark)
Robert Jessop (University of Lancaster, Royaume-Uni)
Steve Keen (Kingston University, Royaume-Uni)
Marc Lavoie (Ottawa University, Canada)
Tony Lawson (Cambridge, Royaume-Uni)
Dimitris Milonakis (University of Crete, Grèce)
Andreas Nölke (Goethe University Frankfurt/Main, Allemagne)
Dominique Meda (Paris Dauphine, France),
El Mouhoub Mouhoud (Paris Dauphine, France)
André Orléan (EHESS, France),
Henk Overbeek (VU University Amsterdam, Pays-Bas)
Mario Pianta (University of Urbino, Italie)
Alfonso Palacio Vera (Computense University of Madrid, Espagne)
Anwar Shaikh (New School for Social Research, Etats-Unis)
Jacques Sapir (EHESS, France)
Robert Wade (LSE, Royaume-Uni)

 

Liste de tous les signataires

Manuel

Aalbers

University of Leuven

Belgique

Nicola

Acocella

Sapienza University of Rome

Italie

Patrick

Ainley

University of Greenwich

Royaume-Uni

Elmar

Altvater

FU

Allemagne

Nacho

Alvarez

University of Valladolid

Espagne

Jack

Amariglio

Merrimack College

Etats-Unis

Greg

Anderson

Ohio State University

Etats-Unis

Bridget

Anderson

University of Oxford

Royaume-Uni

Marcellus

Andrews

Bucknell University

Etats-Unis

Margarida

Antunes

University of Coimbra

Portugal

Eileen

Appelbaum

Center for Economic and Policy Research

Etats-Unis

Philip

Arestis

University of Cambridge

Royaume-Uni

Annamaria

Artner

King Sigismung College

Hongrie

Philippe

Askenazy

French National Center for Scientific Research

France

Kazim

Ateş

Ankara University

Turquie

Cenk

Aygül

Atılım University

Turquie

Stefano

Ba

Leeds Trinity University

Royaume-Uni

Bernard

Baha

Makerere University

Ouganda

Dean

Baker

Center for Economic and Policy Research

Etats-Unis

Giovanni

Balcet

University of Turin

Italie

Evren

Balta

Yıldız Technical University

Turquie

Steve

Bannister

University of Utah

Etats-Unis

Andrea

Baranes

Sbilanciamoci!

Italie

Rudolph

Bauer

University of Bremen

Allemagne

Josef

Baum

Independent Researcher

Autriche

Pinar

Bedirhanoğlu

Middle East Technical University

Turquie

Riccardo

Bellofiore

University of Bergamo

Italie

Fabio

Berton

University of Turin

Italie

Karl

Betz

FH Südwestfalen

Allemagne

Maria Luisa

Bianco

University of Eastern Piemont

Italie

Carole

Biewener

Simons College

Etats-Unis

Bernard

Billaudot

University of Grenoble

France

Cyrus

Bina

University of Minnesota

Etats-Unis

Joachim

Bischoff

Magazine Sozialismus

Allemagne

Josh

Bivens

Economic Policy Institute

Etats-Unis

Stephanie

Blankenburg

SOAS

Royaume-Uni

Dorothee

Bohle

Central European University

Hongrie

Heinrich

Bortis

University of Fribourg

Suisse

Stefan

Bouzarovski

University of Manchester

Royaume-Uni

Clair

Brown

University of California, Berkley

Etats-Unis

Alan

Cafruny

Hamilton College

Etats-Unis

Antonio

Callari

Franklin and Marshall College

Etats-Unis

Michele

Cangiani

Università Ca' Foscari Venezia

Italie

Looayne

Carroll

University of Southern Maine

Etats-Unis

Mario

Cassetti

University of Brescia

Italie

Chambi

Chacage

Harvard University

Etats-Unis

Margarida

Chagas Lopes

University of Lisbon

Portugal

Evangelos

Charos

Merrimack College

Etats-Unis

Lynne

Chester

University of Sidney

Australie

Victoria

Chick

University College London

Royaume-Uni

Alexandre

Christoyannopoulos

Loughborough University

Royaume-Uni

Aykut

Coban

Ankara University

Turquie

Gabriel

Colletis

University of Toulouse

France

Irwin

Collier

FU Berlin

Allemagne

Richard

Connoly

University of Birmingham

Royaume-Uni

Alexiou

Constantinos

Cranfield University

Royaume-Uni

Benjamin

Coriat

University of Paris XIII

France

Thomas

Coutrot

ATTAC France

France

Rolf

Czeskleba-Dupont

Roskilde University

Danemark

Yannis

Dafermos

University of the West of England

Royaume-Uni

Hulya

Dagdeviren

University of Hertfordshire

Royaume-Uni

Nana

de Graaff

VU University, Amsterdam

Pays-Bas

Carmen

de la Camara

University of Barcelona

Espagne

Andre L.C.

de Lourenco

UFRN

Brésil

Hartley

Dean

London School of Economics

Royaume-Uni

Judith

Delheim

Rosa Luxemburg Foundation

Allemagne

George

DeMartino

University of Denver

Etats-Unis

Nil

Demet Güngör

Atılım University

Turquie

Dilara

Demir

State University of New Jersey

Etats-Unis

Andy

Denis

City University London

Royaume-Uni

Radhika

Desai

University of Manitoba

Canada

James

Devine

Loyola Marymount University

Etats-Unis

Ferda

Donmez Atbasi

Ankara University

Turquie

Peter

Dorman

Evergreen State College

Etats-Unis

Giovanni

Dosi

Pisa Institute of Economics

Italie

Ayse

Durakbassa

Marmara University

Turquie

Cédric

Durand

University of Paris XIII - EHESS

France

Wlodzimierz

Dymarski

Poznań University of Economics

Pologne

Gary A.

Dymski

University of Leeds

Royaume-Uni

Dirk

Ehnts

Bard College Berlin

Allemagne

Wolfram

Elsner

University of Bremen - President of the EAEPE

Allemagne

Gerald

Epstein

University of Massachusetts

Etats-Unis

Seyhan

Erdogdu

Ankara University

Turquie

Korkut

Erturk

University of Utah

Etats-Unis

Rafael

Escudero

Carlos III University of Madrid

Espagne

Trevor

Evans

HWR

Allemagne

Péter

Farkas

Senior Research Fellow - Institute of World Economics

Hongrie

Olivier

Favereau

University Paris X

France

Joao Pedro

Ferreira

University of Coimbra

Portugal

Bilge

Firat

Istanbul Technical University

Turquie

Andrew

Fischer

Erasmus University Rotterdam

Pays-Bas

David

Flecher

University of Paris XIII

France

Duncan

Foley

New School for Social Research

Etats-Unis

Jacques

Fontanel

University of Grenoble

France

Guglielmo

Forges Davanzati

University of Salento

Italie

Edward

Fullbrook

The Institute for New Economic Thinking

Etats-Unis

Jean

Gadrey

University of Lille I

France

Giorgo

Galanis

New Economics Foundation

Royaume-Uni

James K.

Galbraith

University of Texas

Etats-Unis

Mauro

Gallegati

Polytechnical University of Ancona

Italie

Jorge

Garcia Arias

University of Leon

Espagne

Diana

García López

University of Cambridge

Royaume-Uni

Francesco

Garibaldo

Claudio Sabattini Foundation

Italie

Elisabeth

Gauthier

Transform! Europe

France

Jacques

Généreux

Institute for Political Science (IEP)

France

Donald

Gillies

University College London

Royaume-Uni

Claudio

Gnesutta

Sapienza University of Rome

Italie

Jamie

Gough

University of Sheffield

Royaume-Uni

Konstadinos

Goulias

University of California, Santa Barbara

Etats-Unis

Ilene

Grabel

University of Denver

Etats-Unis

Jeroen

Gradener

Hogeschool van Amsterdam

Pays-Bas

Ionna

Grammatikopoulou

University of Helsinki

Finlande

Ulla

Grapard

Colgate University

Etats-Unis

Stephany

Griffith-Jones

Columbia University

Etats-Unis

Adoracion

Guaman

University of Valencia

Espagne

Fatma

Gül Ünal

Senior Regional Advisor - Economic Commission for Africa

Ethiopie

Burak

Gürbüz

Galatasaray University

Turquie

Alexander

Guschanski

University of Greenwich

Royaume-Uni

Sanem

Guvenc-Salgirli

Marmara University

Turquie

Franz

Hamburger

Johannes Gutenberg-Universität Mainz

Allemagne

Geoffrey

Harcourt

UNSW Business School

Australie

John T.

Harvey

Texas Christian University

Etats-Unis

Serge

Herbillon-Leprince

University of Paris XIII

France

Peter

Herrmann

Corvinus University

Hongrie

Stuart

Holland

University of Coimbra

Portugal

Laura

Horn

Roskilde University

Danemark

David

Howell

The New School

Etats-Unis

Sara

Hsu

State University of New York at New Palz

Etats-Unis

Michael

Hudson

The Institute for New Economic Thinking

Etats-Unis

Paul

Hudson

University of Württemburg-Halle

Allemagne

Stephanie

Hürtgen

University of Frankfurt - Institut für Sozialforschung

Allemagne

Michel

Husson

ATTAC France

France

Stefanos

Ioannou

University of Leeds

Royaume-Uni

Victor M.

Isidro

National Autonomous University of Mexique

Mexique

Sabina

Issehnane

University of Rennes II

France

Mariya

Ivancheva

University College Dublin

Irlande

Florence

Jany-Catrice

University of Lille I

France

Esther

Jeffers

University of Paris VIII

France

Robert

Jessop

Lancaster University

Royaume-Uni

Hans G.

Jørgensen

Red-Green Alliance

Danemark

Robert

Jump

SOAS

Royaume-Uni

Vanessa

Kavvada

Hellenic Ministry of Interior Affairs

Grèce

Steve

Keen

Kingston University

Royaume-Uni

Joannes

Kepler

University of Linz

Autriche

Pierre

Khalfa

Solidaires - Fondation Copernic

France

David

Kiefer

University of Utah

Etats-Unis

Andy

Kilmister

Oxford Brookes University

Royaume-Uni

Yiannis

Kitromilides

University of Cambridge

Royaume-Uni

Alfred

Kleinknecht

Emeritus Pr. Of Economics - Fellow at the Hans Böckler Foundation

Allemagne

Jürgen

Klute

Former Member of the Economic commission EU Parliament

Allemagne

Trudie

Knijn

Utrecht University

Pays-Bas

Reinhart

Kößler


Arnold Bergstraesser Institut

Allemagne

Roland

Kulke

Rosa Luxemburg Foundation - Brussels Office

Belgique

Agnès

Labrousse

University of Picardie

France

Gordon

Lafer

University of Oregon

Etats-Unis

Thomas

Lamarche

University Paris Diderot

France

Dany

Lang

University of Paris XIII

France

Marc

Lavoie

University of Ottawa

Canada

Tony

Lawson

University of Cambridge

Royaume-Uni

William

Lazonick

University of Massachusetts

Etats-Unis

Jeremy

Leaman

Loughborough University

Royaume-Uni

Sanghoon

Lee

Hannam University

Corée du Sud

Philippe

Légé

University of Picardie

France

Ilse

Lenz

Ruhr University Bochum

Allemagne

Grazzia

Letto-Gillies

London South Bank University

Royaume-Uni

HalRoyaume-Uni

Levent

Istanbul Kemerburgaz University

Turquie

Duncan

Lindo

University of Leeds

Royaume-Uni

Konstantinos

Loizos

University of Athens

Grèce

Luis

Lopes

University of Coimbra

Portugal

Arianna

Lovera

EHESS

France

Milton

Lower

Former Senior Economist, US House of Representatives

Etats-Unis

Yahya M.

Madra

Bogazici University

Turquie

Aurelia

Mañé-Estrada

University of Barcelona

Espagne

Bernard

Marx

Regards.fr

France

Gustave

Massiah

Member of the International Council of the World Social Forum

France

Ignazio

Masulli

University of Bologna

Italie

Christian

May

University of Frankfurt

Allemagne

Jacques

Mazier

University of Paris XIII

France

Elaine

McCrate

University of Vermont

Etats-Unis

Andrew

McCulloch

University of Lincoln

Royaume-Uni

Terrence

McDonough

National University of Irlande Galway

Irlande

Richard

Mcintyre

University of Rhode Island

Grèce

Dominique

Méda

University of Paris Dauphine

France

Michael

Meeropol

Pr. Emeritus - Western New England University

Royaume-Uni

Jo

Michell

University of the West of England

Royaume-Uni

Julien

Milanesi

University of Paul Sabatier Toulouse III

France

Mikidaddu

Mohammed

University of Utah

Etats-Unis

Simon

Mohun

Queen Mary University of London

Royaume-Uni

Matthieu

Montalban

University of Bordeaux

France

Mariana

Mortagua

SOAS - Portugese MP (Bloco)

Portugal

El Mouhoub

Mouhoud

Paris Dauphine University

France

Léonard

Moulin

University of Paris VII - Paris Diderot

France

Wolf-Dieter

Narr

FU Berlin

Allemagne

Maria

Nikolaidi

University of Greenwich

Royaume-Uni

Albert

Noguera

University of Valencia

Espagne

Andreas

Nölke

University of Frankfurt

Allemagne

Domenico

Nuti

Sapienza University of Rome

Italie

Denis

O'Hearn

Binghamton University

Royaume-Uni

Felim

Óh Adhmaill

University College Cork

Irlande

Jose

Oliveira

No-TTIP Platform

Portugal

Erik K.

Olsen

University of Missouri Kansas City

Etats-Unis

Özlem

Onaran

University of Greenwich

Royaume-Uni

André

Orlean

ENS

France

Fabienne

Orsi

Research Institute for Development

France

Guido

Ortona

University of Eastern Piemont

Italie

Frieder

Otto-Wolf

Former MEP - Member of the EuroMemo Group

Allemagne

Henk

Overbeek

Free University Amsterdam

Pays-Bas

Altay

Özaygen

Institut-Mines Télécom

France

Gökçer

Özgür

Hacettepe University

Turquie

Lia

Pacelli

University of Turin

Italie

Alfonso

Palacio Vera

Complutense University of Madrid

Espagne

Marco

Palacios

College of Mexique

Mexique

Thomas

Palley

AFL-CIO and Economic Policy Institute

Etats-Unis

Keith

Paterson

University of Aberdeen

Ecosse

Heikki

Patomäki

University of Helsinki

Finlande

Jonathan

Perraton

University of Sheffield

Royaume-Uni

Jean-Louis

Perrault

University of Rennes I

France

Karl

Petrick

Western New England University

Royaume-Uni

Paolo

Piacentini

Sapienza University of Rome

Italie

Mario

Pianta

University of Urbino

Italie

Sol

Picciotto

Lancaster University

Royaume-Uni

Jan

Piewe

Senior Research Fellow at the Macroeconomic Policy Institute (IMK)

Allemagne

Llorenç

Planagumà

Coordinator of the Center for Territorial Stability

Espagne

Henrik

Plaschke

Aalborg University

Danemark

Geoffrey

Pleyers

University of Leuven

Belgique

Zoltan

Pogatsa

University of West Hongrie

Hongrie

C.J.

Polychroniou

Levy Economics Institute

Etats-Unis

Debby

Potts

King's College London

Royaume-Uni

Jef

Powell

University of Greenwich

Royaume-Uni

Brigitte

Preissl

Editor-in-Chief - Intereconomics

Allemagne

Yonatan

Preminger

Ben-Gurion University of the Negev

Israel

Nuria

Pumar Beltran

University of Barcelona

Espagne

Hugo

Radice

University of Leeds

Royaume-Uni

Kunibert

Raffer

University of Vienna

Autriche

Gilles

Raveaud

University of Paris VIII

France

James

Rebitzer

Boston University

Etats-Unis

Miriam

Rehm

Chamber of Labour

Autriche

Michael

Reich

University of California, Berkley

Etats-Unis

José

Reis

University of Coimbra

Portugal

Metin

Reyhanoglu

Mustafa Kemal University

Turquie

Jacques

Rigaudiat

Former Social Advisor to French PMs Rocard and Jospin

France

Michèle

Rioux

Director of the Research Center on Integration and Globalization (CEIM)

Canada

Rosaria

Rita Canale

Univerity of Naples "Parthenope"

Italie

Alessandro

Roncaglia

Sapienza University of Rome

Italie

Sergio

Rossi

University of Fribourg

Suisse

Andrea

Roventini

Pisa Institute of Economics

Italie

Jill

Rubery

University of Manchester

Royaume-Uni

David F.

Ruccio

University of Notre Dame

Etats-Unis

Hedwig

Rudolph

Technical University Berlin

Allemagne

Magnus

Ryner

King's College London

Royaume-Uni

Serdar

Şahinkaya

Ankara University

Turquie

Serhat

Salihoğlu

Trade Union DISK/Genel-Is

Turquie

Blair

Sandler

University of Massachusetts

Etats-Unis

Giulio

Sapelli

University of Milan

Italie

Jacques

Sapir

EHESS

France

Malcom

Sawyer

Emeritus Pr. Of Economics - University of Leeds

Royaume-Uni

Christoph

Scherrer

University of Kassel

Allemagne

Ronald

Schettkat

Schumpeter School Wuppertal

Allemagne

John

Schmitt

Center for Economic and Policy Research

Etats-Unis

Stephanie

Seguino

University of Vermont

Etats-Unis

Mark

Setterfield

The New School for Social Research

Etats-Unis

Anwar

Shaikh

New School for Social Research

Etats-Unis

Hee-Young

Shin

Wright State University

Etats-Unis

Ajit

Singh

Emeritus Pr. Of Economics - University of Cambridge

Royaume-Uni

Peter

Söderbaum

Mälardalen University

Suède

Susanne

Soederberg

Queen's University

Canada

Sinan

Sonmez

Atılım University

Turquie

Susan

Spashlof

Left Unity - Policy Commission

Royaume-Uni

Ron

Stanfield

Colorado State University

Etats-Unis

Cornelia

Staritz

Autrichen Foundation for Development Research (ÖFSE)

Autriche

Armando F.

Steinko

Faculty of Political Sciences and Sociology

Espagne

Henri

Sterdyniak

Institute for Political Science (IEP)

France

Andy

Storey

University College Dublin

Irlande

Eduardo

Strachman

São Paulo State University

Brésil

Erik

Swyngedouw

University of Manchester

Royaume-Uni

Tae-Hee

Tae-Hee

State University of New York

Etats-Unis

Jeff

Tan

Aga Khan University in the Royaume-Uni

Royaume-Uni

Ali C.

Tasiran

Birkbeck College, University of London

Royaume-Uni

Daniela

Tepe-Belfrage

University of Sheffield

Royaume-Uni

Bruno

Theret

University of Paris Dauphine

France

Claus

Thomasberger

University for Applied Sciences - HTW Berlin

Allemagne

Mario

Tiberi

Sapienza University of Rome

Italie

Lisa

Tilley

University of Warwick

Royaume-Uni

Lisa

Tilley

University of Warwick

Royaume-Uni

Bruno

Tinel

University Paris I Panthéon Sorbonne

France

Theodoro

Togati

University of Turin

Italie

Gunnar

Tomasson

Former Advisor to the IMF

Etats-Unis

Jan

Toporowski

SOAS

Royaume-Uni

Daniele

Tori

University of Greenwich

Royaume-Uni

Maria Luisa

Torregosa

Latin American Faculty of Social Sciences

Mexique

Pasquale

Tridico

University of Roma Tre

Italie

Axel

Troost

Financial Spokesman Die Linke / Bundestag

Allemagne

YRoyaume-Unisel

Tuna

University of Ankara

Turquie

Ruhi

Tuncer

Galatasaray University

Turquie

Eric

Tymoigne

Lewis & Clark College

Etats-Unis

Fatma

Ülkü SelçRoyaume-Uni

Atılım University

Turquie

Leanne

Ussher

Queens College

Etats-Unis

Milica

Uvalic

University of Perugia

Italie

Jorge

Uxo

University of Castilla - La Mancha

Espagne

Henry

van Maasakker

Radboud University Nijmegen

Pays-Bas

Roberto

Veneziani

Queen Mary University of London

Royaume-Uni

Kartik

Verma

University of Utah

Etats-Unis

Rudi

von Arnim

University of Utah

Etats-Unis

Paul

Voos

Rutgers School of Management and Labor Relations

Etats-Unis

John

Weeks

Emeritus Pr. Of Economics - SOAS

Royaume-Uni

Carla

Weinzierl

Vienna University of Economics and Business

Autriche

Mark

Weisbrot

Centre for Economic and Policy Research, Washington (Co-Director)

Etats-Unis

Julian

Wells

Kingston University

Royaume-Uni

Daniele

White

Wilkes Honors College

Etats-Unis

Willem

Wolters

Nijmegen University

Pays-Bas

Galip

Yalman

Middle East Technical University

Turquie

Anne

Yeagle

University of Utah

Etats-Unis

Erinç

Yeldan

Bilkent University

Turquie

Serim

Yilday

Bilkent University

Turquie

Ajit

Zacharias

Levy Economics Institute

Etats-Unis

Helene

Zajdela

University of Paris XIII

France

Wenjie

Zhang

Lyndon B. Johnson School of Public Affairs

Etats-Unis

Dimitri

Zurstrassen

Complutense University of Madrid

Espagne

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Ce qu'il y a de bien avec cette déclaration de Collomb (PS), c'est qu'elle confirme ce que j'écrivais plus haut : aucun Gouvernement en Europe ne souhaite que Syriza réussisse puisque cela démontrerait leur propre incurrie..

Il faut donc qu'ils échouent afin de démontrer qu'une seule politique est possible : celle du PS et de la droite..

C'est ce que dit très clairement Collomb: 

0-02-2015 18:28:41
Pays : FRA
FRFR
 
       PARIS, 10 fév 2015 (AFP) - Le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb a estimé mardi que Syriza allait "échoue(r)" en Grèce, ce qui démontrera l'irréalisme selon lui des idées d'extrême gauche.

      "Ce qui va être intéressant, c'est l'expérience de la Grèce. On va voir leur politique en dimension réelle", "ce que ça va donner d'ici six mois, un an", a-t-il dit sur LCI/Radio Classique.

      "Si Syriza échoue - ce que je pense si en tout cas ils ne changent pas de politique - alors on verra bien qu'il n'y a qu'une seule politique possible, celle que mènent les socio-réformistes", "celle qui nous permet de regagner en compétitivité, et de vaincre ce cancer qu'est aujourd'hui le chômage de masse", selon l'élu socialiste.

      "On ne peut pas faire de concession sur le plan théorique. On pourrait reprendre le programme Syriza: augmentation des salaires, augmentation des retraites, augmentation de tout. Chacun voit bien aujourd'hui que ce serait totalement irréaliste", a-t-il tranché, interrogé sur sa vision de l'extrême gauche française.

      "Il faut mener un combat idéologique, montrer comment c'est par des réformes économiques qu'on peut à nouveau permettre d'avoir une politique sociale qui puisse satisfaire nos concitoyens. Ce qu'ils veulent c'est la réduction du chômage, si nous arrivons à cela, il n'y aura plus le problème de l'extrême gauche", a-t-il assuré.

      "Si la politique qui est menée aujourd'hui continue à être menée sans hésitation, alors sans doute que dans quelques mois, on pourra voir s'inverser la courbe du chômage", a-t-il dit.

      "La grande erreur qui a été commise c'est de ne pas avoir mis en application, dès l'arrivée au pouvoir de François Hollande, des politiques comme (celles) du pacte de responsabilité, du CICE, qui, je le vois, ont des effets concrets sur les entreprises, mais avec retard. On a perdu deux ans et demi et c'est cela qu'on paie aujourd'hui", a-t-il jugé.

      Gaëtan Gorce, sénateur PS de la Nièvre, s'est déclaré "consterné" par "l'aveuglement" de M. Collomb. 

      "Comment ne pas voir que l'échec de Syriza signifierait la victoire des populismes de droite et d'extrême-droite, à l'instar de la poussée du Front National en France? Notre politique ne peut être une politique du pire", a affirmé M. Gorce dans un communiqué". 

    

Construisez l'indépendance de Mediapart

onze euros par mois

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et téléchargez notre application mobile.
Je m'abonne

L'édition

suivi par 33 abonnés

Que Vive la Grèce !

À propos de l'édition

Victime sans équivalent de la politique d'austérité qui lui est imposée par la Troika et ses supplétifs en Grèce qui agissent au seul service des intérêts des créanciers, le peuple grec a droit à notre

solidarité.

Cette édition accueille sans restriction ou autorisation les contributions de ceux qui entendent montrer qu'un autre avenir est possible.