N'ayant pas visionné l'entretien de Yannis Varoufakis avec la rédaction de Mediapart, puis avec des invités, j'ai lu les propos de ce dernier tels que rapportés en live, soit par la rédaction de Mediapart (mention : MDP), soit par des abonné(e)s (mention : Abonné). Parmi ces derniers, j'ai signalé ceux qui émanaient d'un abonné Twitter "Team Varoufakis". Cette retranscription comprend l'ensemble des propos attribués à Varoufakis, au risque de la répétition dans quelques cas.

Je la mets donc à disposition de ceux qui veulent en prendre connaissance, ou s'y référer.

Je ferai part de mon appréciation des propos tenus par Yannis Varoufakis dans le fil des commentaires.

------------------------1ère partie-------------------------

Abonné : "je ne peux pas soutenir un programme fait pour échouer"

MDP «Je n’ai pas soutenu Unité Populaire, mais j’ai dit avant l’élection que je ne pouvais plus soutenir #Syriza» 

MDP «Le Syriza d’aujourd’hui n’est pas le même que celui de janvier. Syriza a capitulé»

Abonné : « Il faut lire le mémorandum, il n y a pas de négociation possible. C’est du colonialisme. »

Abonné : "vous vous êtes engagé à perdre un bras, le bras droit ou le bras gauche, choisissez" : voilà la "négociation"

Abonné : « La dette ne sera pas remboursée nous le savons tous »

Abonné : "voilà ce qui se passe lorsqu'on capitule, qu'on subit le syndrome de Stockholm et qu'on adopte le point de vue du bourreau"

Abonné : « Nous n'avons pas été aussi unis que nous aurions dû l'être et ns avons utilisé un double langage »

Team Varoufakis : « "Si vous n'avez pas les tripes d'accepter le clash, et bien il faut démissionner." 

Team Varoufakis : « "Nous savions tous que la Grèce avait besoin de trois choses : allègement de la dette, pas d'austérité, réformes sérieuses." 

Abonné : « "Ils n'avaient qu'une idée en tête, renverser le gouvernement"

Abonné : « ils voulaient une démonstration du fait que voilà ce qui se passe quand vous votez pour une politique que nous désapprouvons"

Abonné : "renverser le gouvernement était l'unique but recherché - une politique du XIXe siècle"

Abonné : « "C'est la diplomatie qui n'utilise pas les tanks, mais les banques"

Team Varoufakis : "C'est de la politique du XIXe siècle : vous écrasez un peuple fier pour montrer qu'il n'y a pas de résistance possible."

Abonné : "l'Europe c'est notre espace, une macro-économie , gouvernée par une société secrète digne du moyen âge"

Abonné : « " Les mots sont des canons" 

MDP : « «L’héritage du 1er gouvernement Syriza, c’est d’avoir montré le déficit démocratique de l’Europe» 

Abonné : « « La zone € est dirigée par une société secrète comme au moyen âge sans aucun procès-verbal (pas de notes)» 

Abonné : "ce n'est plus une démocratie particulièrement quand ça se passe à huis-clôt".

Team Varoufakis : « "S'il n'y a pas de procès-verbaux, d'archives [des réunions politiques], une démocratie n'est pas une démocratie."

Abonné : « L'Eurogroupe n'existe pas officiellement, pas d’existence juridique »

Abonné : " L'eurogroupe n'existe pas. Son président peut faire ce qu'il veut"

Abonné : «" Personne ne pose la question de savoir devant qui l'eurogroupe doit rendre des comptes" 

Abonné : « On a organisé un référendum parce que la Troïka refusait systématiquement nos propositions. »

MDP : «Pourquoi avoir organisé un référendum ? Parce que les négociations ne menaient nulle part !» 

Team Varoufakis : "La Troïka ne faisait pas de propositions car ils savaient que nous serions à cours de liquidités."

Team Varoufakis : "Si ces propositions avait été écrites par un étudiant de première année, je lui aurais mis zéro." 

Team Varoufakis : "Yanis, vous soumettez des questions très complexes au peuple ! - Oui, ça s'appelle la démocratie."

Abonné : « Vous auriez dû voir la colère de l'Eurogroupe lorsqu'on a proposé le référendum ! Le mépris de la démocratie »

Abonné : « "souvenez vs des socialistes français dans les années 30, cela a donné la croix gammée dans toute l' #Europe »

Team varoufakis :  « "Je ne dis pas que la France est faible : c'est le gouvernement français qui le dit, c'est Michel Sapin qui me l'a dit." 

Abonné : « le président Hollande n'a pas joué un rôle sérieux pendant les négociations, il était là mais absent »

Abonné : "L'arrogance des élites françaises ...en fait, elles se sont fait écraser par les allemands"

Abonné : « "Et bien encore une fois, vous vous êtes fait écraser par les allemands"

Team Varoufakis : "Il faut pour l'Europe que la France soit une grande puissance."

---------------2ème partie------------"Qu'est-ce que c'est le Plan B pour l'Europe ?"

MDP : « «Quiconque pense que le problème de l’eurozone est l’Allemagne, est lui-même le problème»

Team Varoufakis : « "Si quelqu'un pense que l'Allemagne est le seul problème en Europe, alors c'est qu'il est lui-même le problème !"

Abonné : "les élites grecques sont un ennemi du peuple grec bien pire que ne l'est aucun allemand"

MDP : «Critiquer un seul pays pour tous les maux de l’Europe, ça fait partie du problème, pas de la solution» 

Abonné : « L'oligarchie grecque est un bien pire ennemi pour la #Grèce que ne l'est aucun allemand »

MDP : «L'oligarchie grecque est le pire ennemi du peuple grec, pire que n'importe quel Allemand»

Abonné : "si on avait pas créé l'Euro ça aurait été mieux à mon avis"

MDP : «Je n’ai jamais été pour la sortie de l’Euro, bien que je n’aime pas la façon dont l'Euro a été créé» 

Abonné : « les dettes (Espagne, Grèce,...) sont la conséquence des exportations allemandes, c'est la logique économique »

Abonné : « « Des devises locales parallèles doivent être utilisées pour stabiliser la zone €. » 

Abonné : "des monnaies parallèles doivent être utilisées pour stabiliser l'euro tandis qu'on mène transition vers un euro bien construit »

MDP : «La déclaration de guerre a été faite par la BCE quand elle a fermé les banques grecques» 

Team Varoufakis : "La déclaration de guerre a été faite par la BCE quand ils ont fermé nos banques. Nous, nous n'avons rien fait." 

Abonné : « La capacité d’étranglement de la BCE se réduit avec le paiement numérique. »

Abonné : "les banques centrales ont été créées pour que les banques ne ferment pas"

Abonné : "C’est  la 1è fois dans l'histoire du monde qu'1 banque centrale fait fermer des banques dont elle pensent qu'elles sont solvables" 

Abonné : "La #numérisation de la #monnaie est la 1ere étape"

Abonné : « La capacité d’étranglement de la BCE se réduit avec le paiement numérique. »

Team Varoufakis : "Le plan du Doktor Schaüble : forcer les élites françaises à accepter la gestion du budget par le président de l'Eurogroupe." 

MDP : «La solution fédérale ne tient pas la route. La crise de l’euro à crée des forces de désintégration»

Abonné : « il faut être réaliste et la gauche n'est pas très réaliste ça on le sait depuis des décennies" 

Abonné : « 1. il nous faut une dette partagée une partie soumise aux critères de Maastricht, l'autre gérée différemment »

Abonné : "ce que je propose c'est très modeste, ce n'est pas marxiste le PS français devrait soutenir ça"

Team Varoufakis : "Le problème de la gauche c'est de ne pas avoir eu depuis des années cette position à la fois radicale et modeste." 

MDP : «Le seul contre-pouvoir, c'est la résistance populaire, remettre en question les bureaucraties» 

Abonné : "Il faut être radical pour trouver une solution raisonnable" 

Team Varoufakis : "Il faut construire un réseau d'Européens pouvant faire pression sur Bruxelles et Francfort." 

Team Varoufakis : "Je suis souverainiste, mais je veux une souveraineté fédérale. Mais nous avons une Europe dépolitisée." 

-----------------

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.