Billet de blog 4 janv. 2010

clbast37
ex-fonct. scientifique UE
Abonné·e de Mediapart

VIR#2 Comment financer le Volontariat inter Régional ?

Un stage de formation repose sur un contrat tripartite entre le stagiaire, son employeur-tuteur et le superviseur de la formation, en l'occurrence la Région. Chacune des trois parties doit participer à son financement. Le stagiaire, en acceptant une indemnité inférieure à un véritable salaire et les deux autres partenaires en contribuant également à cette indemnité.

clbast37
ex-fonct. scientifique UE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un stage de formation repose sur un contrat tripartite entre le stagiaire, son employeur-tuteur et le superviseur de la formation, en l'occurrence la Région. Chacune des trois parties doit participer à son financement. Le stagiaire, en acceptant une indemnité inférieure à un véritable salaire et les deux autres partenaires en contribuant également à cette indemnité. Si on va au bout de cette logique d'équité, cela donne au stagiaire une indemnité au 2/3 du SMIC à charge égale de l'employeur et de la Région pendant 6 ou 9 mois. S'y ajoutent pour la Région les frais de participation à une semaine d'orientation, les charges sociales, le voyage aller-retour vers la région d'origine , ce qui permet de chiffrer le coût d'un stage pour la Région.

En fonction de ses capacités budgétaires, la Région peut alors déterminer le nombre N de postes de stage qu'elle peut co-financer et lancer un appel d'offres de stage dans les associations et les services territoriaux. Bien entendu toute offre de stage devra comporter l'engagement de l'employeur de contribuer pour moitié à l'indemnité du stagiaire.

En supposant qu'à la fin du mois de Juin N postes de stage sont validés,. la Région enregistre pendant tout le mois de Juillet les candidatures des jeunes h/f répondant aux critères d'âge et de résidence dans la Région. A la clôture en fin Juillet la Région dispose d'une liste de volontaires dont elle ramène éventuellement le nombre à N par tirage au sort.

A un jour convenu au début d'aout, toutes les Régions du réseau soumettent leurs listes à un serveur d'échange qui renvoie à chacune la liste des N volontaires des autres régions qu'elle aura a accueillir. Comme on le verra dans un article plus technique qui suivra, ce processus fonctionne entre des Régions échangeant des nombres différents de volontaires, la première exportant N1 et accueillant N1 volontaires, la seconde exportant N2 et accueillant N2 volontaires, la troisième exportant N3 et accueillant N3 volontaires, etc..

Chaque région pourra ainsi inviter les N volontaires de sa liste d'accueil à participer à une semaine d'information et d'orientation où ils auront des entretiens « d'embauche » avec les tuteurs des N postes de stage validés par la Région. Au final, N contrats de stage peuvent être conclus ainsi en Septembre, sans dépasser les prévisions budgétaires de la Région, ni recourir à la péréquation ou à l'arbitrage d'une autorité centrale.

Suite: Ni emploi-jeune, ni stage alibi

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Gauche(s)
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
Chéri, je crois qu’on nous a coupé le gaz !
Depuis quelques mois, la discrète Roumanie ravitaille le reste du monde. Le plus grand port de la mer noire s’érige au nom de Constanța. Les affaires battent leur plein. Les céréales sont acheminées dans des wagons sans fin. Aujourd'hui, comment vit-on dans un pays frontalier à l'Ukraine ? Récit de trois semaines d'observation en Roumanie sur fond de crise énergétique et écologique.
par jennifer aujame