Billet de blog 10 janv. 2010

clbast37
ex-fonct. scientifique UE
Abonné·e de Mediapart

VIR#3 : Le volontariat : ni emploi-jeune, ni stage-alibi

A l'opposé d'un service obligatoire imposé, le volontariat inter-régional doit être accessible également à tous les jeunes hommes et femmes d'une région l'année de leur 18 ans, sans distinction de formation préalable. Il doit être présenté clairement comme un stage rémunéré de 6 à 9 mois d'auxiliaire dans les associations et les services d'une autre région, sans engagement d'emploi ultérieur.

clbast37
ex-fonct. scientifique UE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A l'opposé d'un service obligatoire imposé, le volontariat inter-régional doit être accessible également à tous les jeunes hommes et femmes d'une région l'année de leur 18 ans, sans distinction de formation préalable. Il doit être présenté clairement comme un stage rémunéré de 6 à 9 mois d'auxiliaire dans les associations et les services d'une autre région, sans engagement d'emploi ultérieur. En s'inscrivant sur la liste ouverte par sa région durant le mois de Juillet, le ou la volontaire s'engage à participer en Septembre à une semaine d'information et d'orientation dans une autre région (sa région d'accueil) qui lui sera communiquée en Aout.

L'idée d'intercaler une année de stage en autonomie entre la fin des études secondaires et l'entrée à l'université ou en classe préparatoire, voire entre la fin de la scolarité et l'entrée sur le marché du travail est nouvelle, dérangeante même pour la plupart des jeunes et de leurs parents. Mais la minorité qui y osera ce saut sécurisé dans l'inconnu aura au moins fait preuve d'un esprit d'ouverture et d'une volonté d'innovation.

D'autre part, les associations et les services territoriaux les plus dynamiques doivent souvent remettre des projets à plus tard pour cause de surcharge de personnel. Le co-financement d'un poste d'auxiliaire-stagiaire pendant 6 à 9 mois par la Région peut leur permettre de lever cette hypothèque.En informant les services et associations de cette possibilité de co-financement, la Région doit aussi préciser que toute proposition de stage doit être associée à un projet, le ou la chargé(e) de projet faisant fonction de tuteur pour le stagiaire. C'est cette personne qui participera à la semaine d'orientation en présentant le poste de stage aux volontaires intéressés.

La semaine d'orientation citée plus haut est, on l'a deviné, la période-clé de l'organisation des stages de volontariat dans une Région. Elle rassemble en septembre dans chaque région les volontaires venus des autres régions. Elle commence par l'apprentissage de la rédaction d'un C.V.sur ordinateur. Ensuite, les volontaires prennent connaissance des postes de stages que la Région leur propose, ce qui leur permet d'en choisir un certain nombre à propos desquels ils pourront avoir un entretien « d'embauche » avec les tuteurs responsables. Les postes et les volontaires sont en nombre égal., et à la suite des entretiens chaque volontaire et chaque tuteur établit un ordre de préférence de ses interlocuteurs ce qui permet in fine de concilier les intérêts des uns et des autres et de conclure un maximum de contrats par consentement mutuel.
( Pour un exposé plus technique et plus détaillé,
voir ViR#7 Orientation comparative )

Au bout de 6 mois de stage, chaque stagiaire rédige un rapport de stage en collaboration avec son tuteur. Il peut y joindre une demande de prolongation de 3mois pour terminer l'année « scolaire » à son poste. Il obtient un brevet de volontaire interrégional

Suite: l'Organisation Régionale du Volontariat

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Ce slogan, c’est un projet politique »
Alors que des milliers de personnes bravent la répression et manifestent en Iran depuis une semaine, le régime des mollahs est-il menacé ? Nous analysons ce soulèvement exceptionnel impulsé par des femmes et qui transcende les classes sociales avec nos invité·es. 
par À l’air libre
Journal — Social
Mobilisation pour les salaires : pas de déferlante mais « un premier avertissement »
À l’appel de trois organisations syndicales, plusieurs manifestations ont été organisées jeudi, dans tout le pays, pour réclamer une hausse des salaires, des pensions de retraite et des minima sociaux, avec des airs de tour de chauffe avant une possible mobilisation contre la réforme des retraites.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal — Santé
La hausse du budget de la Sécu laisse un arrière-goût d’austérité aux hôpitaux et Ehpad publics
Pour 2023, le gouvernement propose un budget en très forte augmentation pour l’assurance-maladie. Mais les hôpitaux publics et les Ehpad ont fait leurs comptes. Et ils ont de quoi s’inquiéter, vu la hausse du point d’indice, la revalorisation des carrières et l’inflation.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Au Royaume-Uni, la livre sterling tombe en ruine
En campagne, la première ministre Liz Truss avait promis le retour aux heures glorieuses du thatchérisme. Trois semaines après son accession au pouvoir, la livre s’effondre et la Banque d’Angleterre est obligée d’intervenir. Premier volet de notre série sur le chaos monétaire mondial.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Ceci n'est pas mon féminisme
Mardi 20 septembre, un article publié sur Mediapart intitulé « Face à l’immobilisme, les féministes se radicalisent » a attiré mon attention. Depuis quelque temps, je me questionne sur cette branche radicale du féminisme qu’on entend de plus en plus, surtout dans les médias.
par Agnès Druel
Billet de blog
Cher Jean-Luc
Tu as dit samedi soir sur France 2 qu’on pouvait ne pas être d’accord entre féministes. Je prends ça comme une invitation à une discussion politique. Je l'ouvre donc ici.
par carolinedehaas
Billet de blog
Violences en politique : combats anciens et avancées récentes
Même si les cellules de signalement sont imparfaites, même si le fonctionnement de certaines d’entre elles semble problématique à certains égards, aujourd’hui, une organisation politique ou syndicale qui ne dispose pas a minima de ce mécanisme interne n’a plus aucune crédibilité sur le sujet des violences faites aux femmes. 
par eth-85
Billet de blog
Il n’y a pas que la justice qui dit le juste
Dans les débats sur les violences sexistes et sexuelles, il y a un malentendu. Il n’y a pas que l’institution judiciaire qui dit le juste. La société civile peut se donner des règles qui peuvent être plus exigeantes que la loi. Ce sont alors d’autres instances que l’institution judiciaire qui disent le juste et sanctionnent son non respect, et ce n’est pas moins légitime.
par stephane@lavignotte.org