Une motion pour renforcer les moyens dans les hôpitaux

Le comité de défense de l'hôpital de Montluçon organisait un rassemblement devant la sous-Préfecture le jeudi 14 novembre, jour de grève et de manifestations sur tout le territoire.

bandeau1
Ils étaient plus d'une trentaine de personnes rassemblées devant la sous-Préfecture de Montluçon le 14 novembre pour soutenir la délégation du CDHP venue déposer une motion à la sous-Préfète (voir l'article de Regardactu du 13 novembre)

Par cette motion, le CDHP réclamait « un plan d’urgence pour les Hôpitaux Publics incluant d’une part une augmentation suffisante des budgets dès 2020, et d’autre part des réformes à long terme qui garantissent un financement durable adapté aux besoins de santé de la population. »

Le soir même, le Président de la république affirmait avoir reçu le message et ajoutait que des mesures fortes allaient être annoncées prochainement par le premier-ministre. C'est une première concession, mais cela ne suffira certainement pas à faire baisser la tension chez le personnel hospitalier et le mécontentement chez les usagers. Les uns et les autres attendent, certes, des engagements précis, mais surtout que ceux-ci soient rapidement suivis d'effets.

La motion que le CDHP a fait ensuite passer à la presse :

Motion sous-Péfète (pdf, 67.9 kB)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.