Vaccins COVID-19 / annonce de Macron / levée des brevets : notre réaction

Hier au conseil des ADPIC à l’OMC la commission européenne s’est encore opposée à la levée des brevets. Ce matin Macron annonce soutenir cette mesure qu'il combattait encore hier dans l'arène où elle se décide. Depuis le début de la pandémie, pour Emmanuel Macron, il y a les paroles et les actes.

Communiqué de presse - 10 juin 2021

OTMeds - Observatoire de la Transparence dans les Politiques du Médicament

Ce matin, l'Elysée annonce soutenir la demande faite auprès de l'OMC de lever les barrières de propriété intellectuelle sur toutes les technologies contre le COVID-19. Cela fait suite à des semaines de prises de position contradictoires sur le sujet, ce qui invite à accueillir avec prudence ce nouveau revirement. Surtout, cette annonce est faite au lendemain d'une réunion du conseil des ADPIC de l'OMC où la Commission européenne s'est encore une fois opposée à cette mesure.

Alors même que le refus dogmatique de la France et de l'Europe a fait perdre plus de huit mois, il faudra donc attendre encore plusieurs mois pour que l’OMC vote la levée des brevets avec le soutien de la France, s'il se confirme dans les faits. Depuis le début de la pandémie, pour Emmanuel Macron, il y a les paroles et les actes.

Nous avons perdu assez de temps : la France doit soutenir en acte la levée des brevets dès la prochaine échéance, à la réunion informelle fixée au cours des récents débats au 17 juin. Les transferts de technologie doivent être mis en place massivement pour permettre un accès aux vaccins partout dans le monde au plus vite. 

-----------------------------------------------------------

Nos tribunes sur les vaccins contre le COVID-19 :

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.