Billet de blog 14 janv. 2022

Levée des brevets sur les vaccins : le courrier à Macron d'OTMeds, Mélenchon, Jadot, Poutou, Hidalgo

JL Mélenchon, Ph. Poutou , Y. Jadot et A. Hidalgo demandent aux côtés d’OTMeds à Emmanuel Macron de réunir en urgence l’OMC pour acter la levée des brevets sur les vaccins contre le COVID-19.

Mérôme Jardin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Communiqué de presse — Vendredi 14 janvier 2022

Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds)

Ce vendredi 14 janvier, quatre candidat-es à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, Phillipe Poutou, Yannick Jadot et Anne Hidalgo, ont adressé avec l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament (OTMeds) un courrier au Président de la République, lui demandant de tout faire pour réunir en urgence l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et acter enfin la mesure connue sous le nom de «levée des brevets ». Accompagné d'un transfert de technologie, cette disposition permettra aux producteurs qui le peuvent de produire des vaccins et répondre aux besoins mondiaux (voir notre Questions / Réponses sur cette mesure). Ce courrier commun confirme une prise de conscience de plus en plus forte dans la société civile et chez les responsables politiques.

L’absence d’actions concrètes du gouvernement français pour « lever les brevets » est inquiétante. La pandémie implique des réponses à la hauteur des enjeux et nous déplorons que près de 15 mois après la première demande de l’Inde et de l’Afrique du Sud déposée en octobre 2020, aucune action concrète n’ait été menée pour permettre aux pays qui le souhaitent de produire les doses dont ils ont besoin pour protéger leur population.

La France a pris la présidence du conseil de l’Union européenne le 1er janvier. Aux côtés d’Ursula Von Der Leyen, Emmanuel Macron a rappelé, lors d’une conférence de presse la semaine dernière, l’importance des vaccins contre le COVID-19. Il s'agit maintenant de passer enfin aux actes.

C’est la raison pour laquelle, nous écrivons aujourd’hui à Emmanuel Macron, aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo, Yannick Jadot et Philippe Poutou, pour lui demander d’agir en urgence.

Selon Pauline Londeix, co-fondatrice d’OTMeds : « Nous constatons avec désarroi l’inaction du gouvernement pour rendre effective la levée des brevets à l’OMC. Ce blocage qui maintient le statu quo nous met tous en danger et nous expose à l’arrivée de nouveaux variants, qui échapperont peut-être aux vaccins actuels. La crise du COVID-19 nous a montré l’importance de pouvoir anticiper. Le président de la République d’un pays comme la France doit faire preuve de responsabilité. Les pays à bas et moyens revenus doivent être autorisés à produire des vaccins. Nous avons perdu un an et demi.»

D'après Jérôme Martin, co-fondateur d’OTMeds : « La commission COVID-19 du Lancet a publié un rapport en décembre appelant à une réforme du système de propriété intellectuelle dans son ensemble, actant que le système actuel des brevets était « cassé » et qu’il « faisait des millions de morts ». Mais ce n'est pas cette nécessaire réforme qui se joue aujourd'hui avec la demande de l’Inde et de l’Afrique du Sud. Elle n’a rien de révolutionnaire ou de radical. Elle est possible dans le cadre des accords de l’OMC, et dans une telle pandémie, tous les dispositifs doivent être actionnés. L’OMS l’a rappelé, pour sortir de la crise, les pays du sud doivent avoir accès aux vaccins. » 

Pour Jean-Luc Mélenchon : « Tant que des millions de personnes restent sans barrage face à la contamination aucune fin de la pandémie n'est possible. Il est donc temps pour la France de soutenir la levée des brevets sur les vaccins dans les institutions internationales. Pfizer, Moderna et BioNtech font 1000 dollars de profits par seconde avec les vaccins qu'ils vendent. Leur cupidité est un obstacle pour l'accès universel au vaccin, notamment en Afrique. Il faut permettre à ces pays de produire eux-mêmes leurs vaccins grâce à la licence libre. Protéger les profits de Big Pharma comme le fait jusqu'ici Emmanuel Macron est dangereux et absurde sur le plan sanitaire. »

Selon Yannick Jadot : « L’OMC doit se réunir en urgence pour lever les brevets. C’est une demande légitime des pays du sud qui veulent produire leurs propres vaccins sans dépendre des pays riches. Sans une large campagne de vaccination à l’échelle mondiale, nous condamnons des centaines de milliers de personnes. Nous nous exposons aussi à l’émergence de nouveaux variants. C'est une question de solidarité et de sécurité sanitaire. Emmanuel Macron avait promis cette levée en juin, mais il n'a pas tenu ses engagements, une fois de plus. Président, je veillerai à ce que la question du droit à la santé soit une priorité et prime sur les intérêts financiers des géants de la pharmacie. »

Le courrier est disponible à ce lien :

Courrier à Macron d'OTMeds, Mélenchon, Poutou, Jadot, Hidalgo (pdf, 65.3 kB)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Agriculture
« Le recul démographique du monde agricole n’est pas une fatalité »
Moins 100 000 fermes en dix ans : c’est le résultat du recensement rendu public le mois dernier par le ministère de l’agriculture. Face à l’hémorragie, le retour à un pilotage par l’État et à des politiques publiques volontaristes est nécessaire, selon la sociologue Véronique Lucas.
par Amélie Poinssot
Journal — Europe
Dans leur bastion de l’Alentejo, les communistes portugais résistent au déclin
Lors des législatives anticipées qui se déroulent dimanche, le Parti communiste, tout juste centenaire, espère limiter la casse, malgré la poussée socialiste dans certains de ses bastions, dont l’Alentejo. En embuscade, l’extrême droite de Chega lorgne vers d’anciens électeurs du PCP.
par Ludovic Lamant
Journal
En Syrie, la plus grande prison au monde de djihadistes tombe aux mains… des djihadistes
L’État islamique s’est emparé pendant une semaine d’un centre de détention à Hassaké, obligeant l’armée américaine à intervenir. Des dizaines de prisonniers sont en fuite. Pour les Forces démocratiques syriennes, le retour du phénix djihadiste est une très mauvaise nouvelle.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Orpea ou les chasseurs d’or de la silver-économie
Le livre de Victor Castanet va peut-être contribuer à ce que cesse la prise en charge lucrative des personnes âgées dépendantes. Pourtant, les critiques et enquêtes, ces dernières années, n’ont pas manqué. Autres chroniques : quelque chose de pourri au Royaume du Danemark, la violence inouïe des discours Zemmour/Le Pen sur la suppression des allocations familiales aux familles immigrées.
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
Ehpad privés: un business sur la vieillesse à changer
Des ehpad privés financés pour près de 50% par le contribuable génèrent un business juteux pour les actionnaires alors que nos aînés finissent leur vie en étant soignés par un personnel insuffisant et mal payé. De multiples rapports parlementaires, enquêtes, documentaires, livres, montrent la réalité d'une situation inacceptable alors que le vieillissement de la population s'accroît.
par serge_escale
Billet de blog
La maltraitance dans les EHPAD : fatalité ou surdité profonde des autorités ?
Puisse le combat de nombreuses familles de résidents en EHPAD[1], relayé par la Presse, soit enfin suivi d’effet … Aujourd’hui, nous apprenons l’audition du Directeur Général d’un Groupe gérant une chaîne de maisons de retraite et attendons avec intérêt le résultat des investigations. Pour illustrer cette actualité, voici un témoignage parmi tant d’autres…
par Claudia CANINI
Billet de blog
Lettre à mes octogénaires
Salut les grands parents, c’est moi. C’est moi, celle que vous attendez et que vous croyez affairée. Celle qui ne passe pas le portillon du bout du jardin, celle qui trouve autre chose à placer avant, toujours.
par Soldat Petit Pois